Demandez votre abonnement gratuit d'un mois !

Think Football ! : « Les modèles de gouvernance doivent évoluer rapidement » (Michele Centenaro, ECA)

Paris - News n°84523 - Publié le 11/01/2017 à 11:01
©  Seb Lascoux
©  Seb Lascoux

« Les modèles de gouvernance sont au cœur de l’avenir du football. L’ECA pense que le football se portera mieux avec des modèles de gouvernance de haute qualité. Le football est l’un des secteurs d’activité qui évolue le plus rapidement. Selon l’ECA, les modèles de gouvernance doivent évoluer rapidement », déclare Michele Centenaro Independent board member @ European Club Association (ECA)
, secrétaire général de l’ECA, lors d’une keynote sur « l’innovation dans les modèles de gouvernance » dans le cadre de Think Football ! 2017, à l’Université Paris-Dauphine, le 10/01/2017.

Cette présentation constitue l’une des trois keynotes introductives, lors de la première édition de Think Football !, journée d'échanges et de réflexion centrée sur l’innovation, organisée par News Tank et ses partenaires et à laquelle participent plusieurs centaines de dirigeants, le 10/01/2017.

« Le but de l’ECA est de créer un meilleur équilibre entre clubs, fédérations et confédérations, de façon profitable à tous. Les clubs ont estimé que les fédérations nationales ne les représentaient pas correctement et ne s’occupaient pas de leurs intérêts », ajoute Michele Centenaro, secrétaire général de l’Association des Clubs Européens, qui compte actuellement 220 clubs membres issus de 53 pays différents.

« La FIFA Fédération Internationale de Football Association et l'UEFA Union des Associations Européennes de Football jouent à la fois le rôle de régulateurs et de sociétés commerciales, mais ce sont les clubs qui fournissent les joueurs » (Michele Centenaro, le 10/01/2017)  

  • « La FIFA Fédération Internationale de Football Association , l'UEFA Union des Associations Européennes de Football et d’autres ont la responsabilité de réglementer et de préserver le football. Ces instances gèrent aussi des droits commerciaux (TV, sponsors, etc.). Néanmoins, dans le cadre de ces droits commerciaux, elles utilisent les actifs des clubs, à savoir les joueurs.  
  • Ainsi, elles jouent un double rôle complexe, à la fois de régulateurs et de sociétés commerciales.
  • 99 % des joueurs de l’Euro 2016 jouaient dans des clubs de football européens, ainsi que 75 % des joueurs de la dernière Coupe du monde. Les clubs ont été forcés d’adhérer à des règles qui ne les favorisent pas nécessairement. Le calendrier international en est un exemple.
  • Les clubs estiment que la grande contribution qu’ils apportent (en fournissant les joueurs) n’est pas compensée par suffisamment de poids dans les décisions majeures des fédérations et au niveau international.
  • La FIFA, l’UEFA, les autres confédérations et les fédérations nationales ont toutes des intérêts commerciaux similaires. Mais ce sont les clubs qui fournissent les joueurs, sans lesquels il n’y aurait pas de produit. »

Pyramide du football et prises de décision au niveau européen - ©  ECA

« Il faut reconnaître que les clubs professionnels et les joueurs sont les fondements du jeu »     

  • « Alors, qui représente les intérêts des clubs ? En 2007, Michel Platini élu à la présidence de l’UEFA a d’abord cherché à rassembler toutes les parties prenantes de manière positive.
  • Actuellement, à l’UEFA, l’ECA dispose de deux sièges au comité exécutif qui prend toutes les décisions majeures et la nouvelle branche commerciale, UEFA Club Competitions SA, sera gérée conjointement par l’UEFA et l’ECA.
  • En ce qui concerne les autres réalisations, l’ECA a réduit le nombre de fenêtres pour la mise à disposition des joueurs en sélections nationales de 12 à 9. Elle a créé le programme de protection des clubs pour assurer les joueurs lors des voyages internationaux ainsi que d’autres rémunérations et distributions financières des tournois auxquels ils participent.
  • À l’avenir, le calendrier international ne peut être modifié sans le consentement de l’ECA et des clubs.
  • À la FIFA, il y a la création de la section Développement du football professionnel, où l’ECA sera présente.
  • L’ECA considère comme positif l'élection de Gianni Infantino (ITA-SUI) comme président.
  • Pour conclure, il est difficile de prédire l’avenir, mais le jeu évolue rapidement et continuellement. Les modèles de gouvernance doivent donc changer et s’adapter rapidement pour refléter ce changement rapide. L’UEFA et la FIFA ont besoin de plus de flexibilité à cet égard.
  • Il faut reconnaître que les clubs professionnels et les joueurs sont les fondements du jeu. »

Michele Centenaro (ITA), secrétaire général de l'ECA, le 10/01/2017

Michele Centenaro


Consulter la fiche dans l‘annuaire

Parcours

European Club Association (ECA)
Independent board member
UEFA
Head of club competitions

Fiche n° 4973, créée le 26/06/2014 à 12:11 - MàJ le 11/05/2020 à 21:54

European Club Association (ECA)

Objet : organisme indépendant qui représente les clubs au niveau européen et qui offre aussi ses services comme conseiller sur le football, tant sur l’aspect sportif qu’entrepreneurial

Création : janvier 2008, en remplacement du G14 et du Forum des Clubs Européens

Siège : Nyon, Suisse

Membres : 658 clubs (au 01/06/2024) issus des 55 fédérations nationales membres de l’UEFA
Président  : Nasser Al-Khelaïfi (QAT / Paris Saint-Germain) depuis le 21/04/2021, a succédé à Andrea Agnelli (ITA, Juventus FC), qui a démissionné le 18/04/2021.
Chief Executive Officer  : Charlie Marshall (nomination annoncée le 09/04/2020)

Objectifs :

• sauvegarder et promouvoir les intérêts des clubs européens et du football

• représenter les intérêts des clubs comme employeurs et agir en tant que partenaire social

• contribuer au développement des compétitions de clubs de l’UEFA

• contribuer à la bonne gouvernance du football européen

• favoriser l’échange d’informations et de bonnes pratiques entre les clubs

• soutenir et défendre les valeurs sportives et les principes du football européen

• maintenir les contacts, la coopération et les négociations avec les organisations liées au football ou avec les institutions publiques et privées

Comité exécutif

Nasser Al-Khelaïfi

Jan-Christian Dreesen

Peter Lawwell

Dariusz Mioduski

Aki Riihilahti

Martina Pavlová

Míguel Ángel Gil Marin

Dan Friedkin

Vinai Venkatesham

Dennis Te Kloese

Ali Y. Koç

Niclas Carlnén

Conseil d’administration :

Nasser Al-Khelaïfi (Paris Saint-Germain, FRA), président, également représentant de l’ECA au sein du comité exécutif de l’UEFA avec Miguel Ángel Gil Marín (Club Atlético de Madrid, LaLiga EA Sports)

Martina Pavlova (Sparta Prague, République Tchèque), vice-présidente

Jan-Christian Dreesen (FC Bayern Munich, Bundesliga), vice-président

Dariusz Mioduski (Legia Varsovie, Pologne), vice-président

Aki Riihilahti (HJK Helsinki, Finlande), vice-président

Peter Lawwell (Celtic Glasgow, Écosse), vice-président

Alessandro Antonello (FC Inter Milan, Serie A TIM), membre du board

Jokin Aperribay (Real Sociedad, LaLiga EA Sports), membre du board

Jan-Christian Dreesen (FC Bayern Munich, Bundesliga), membre du board

Dennis te Kloese (Feyenoord Rotterdam, Eredivisie), membre du board

Pablo Longoria (Olympique de Marseille, Ligue 1 Uber Eats), membre du board

Oliver Mintzlaff (RB Leipzig, Bundesliga), membre du board

Ferran Soriano (Manchester City, Premier League), membre du board

Tore Bjørseth Berdal (Rosenborg, Norvège), membre du board

Rui Manuel Cesar Costa (SL Benfica, Liga Portugal Betclic), membre du board

Wanja Greuel (Young Boys de Berne, Suisse), membre du board

Ali Y. Koç (Fenerbahce, Süper Lig), membre du board

Stephan Reiter (RB Salzbourg, Admiral Bundesliga), membre du board

Niclas Carlnén (Malmo FF, Suède), membre du board

Daniel Rommedahl (FC Copenhague, Danemark), membre du board

Pál Orosz (Ferencvaros, Hongrie), membre du board

Asif Asgarov (Qarabag, Azerbaïdjan), membre du board

Aki Riihilahti (HJK Helsinki, Finlande), membre du board

• Michael Verschueren, membre indépendant

• Michele Centenaro, membre indépendant

Michele Kang (Olympique Lyonnais féminin, D1 Arkema), représentante du football féminin

Martina Pavlova (Sparta Prague, République Tchèque), représentante du football féminin

Juan José Sartori (AS Monaco FC, Ligue 1 Uber Eats), représentant de la subdivision 1

• Joshua Wander (Standard Liège, Jupiler Pro League), représentant de la subdivision 2

Raphael Landthaler (Viktoria Plzen, République Tchèque), représentant de la subdivision 3

Kuno Tehva (Nomme Kalju FC, Estonie), représentant de la subdivision 4

Vinai Venkatesham (Arsenal FC, Premier League), représentant au sein du conseil d’administration de la société UEFA Club Competitions SA

Dan Friedkin (AS Roma, Serie A TIM), représentant au sein du conseil d’administration de la société UEFA Club Competitions SA

Fernando Carro (Bayer 04 Leverkusen, Bundesliga), représentant au sein du conseil d’administration de la société UEFA Club Competitions SA

Peter Lawwell (Celtic Glasgow, Écosse), représentant au sein du conseil d’administration de la société UEFA Club Competitions SA

Dariusz Mioduski (Legia Varsovie, Pologne), représentant au sein du conseil d’administration de la société UEFA Club Competitions SA

Quatre femmes nommées au conseil d’administration pour « faire progresser l’agenda de l’ECA en matière d'équité, de diversité et d’inclusion » :

Valentina de Laurentiis (SSC Napoli, Serie A TIM),

Aleksandra Milošević (Etoile Rouge de Belgrade, Serbie)

Vlatka Peras (GNK Dinamo Zagreb, Croatie)

Azra Numanović (FK Sarajevo, Bosnie-Herzégovine)


Catégorie : Professional Unions


Adresse du siège

Route de St-Cergue 9
1260 Nyon Suisse


Consulter la fiche dans l‘annuaire

Fiche n° 1039, créée le 06/02/2014 à 18:33 - MàJ le 02/06/2024 à 23:24

©  Seb Lascoux
©  Seb Lascoux