Début

Exclusif « beIN Sports atteindra sa rentabilité grâce aux récents accords de distribution » (Yousef Al-Obaidly)

Paris - Publié le mercredi 14 décembre 2016 à 19 h 30 - n° 83056 « Après une période d’investissement, beIN Sports France atteindra sa rentabilité grâce aux accords de distribution annoncés récemment », indique Yousef Al-Obaidly, président de beIN Sports France et directeur général délégué de beIN Media GroupbeIN Media Group à News Tank, le 14/12/2016.

beIN Sports enregistre une perte nette cumulée de 1,033 Md€ depuis le lancement de la chaîne beIN Sports (le 01/06/2012) au 31/12/2015, selon les comptes déposés par le groupe de TV payante, début décembre 2016, auprès du tribunal de commerce de Nanterre.

« La société possède des actifs de grande valeur ainsi qu’une forte génération de revenus, ce qui en fait une composante très attrayante du portefeuille global de beIN Media Group. La croissance que nous connaissons est à la fois une croissance financière et celle de notre base d’abonnés, qui a dépassé le seuil important des 3 millions d’abonnés. Cela est encore plus remarquable dans le contexte de croissance modeste de l'économie française et de la concurrence féroce que nous rencontrons sur le marché », poursuit Yousef Al-Obaidly.

Canal+Canal+ était prêt à payer 300 M€ par an sur la période 2016-2021 pour l’exclusivité de la distribution des chaînes payantes beIN Sports, selon « des sources industrielles », le 24/03/2016. Cela aurait permis d’alléger la facture, mais l’Autorité de la concurrence a refusé cet accord, le 09/06/2016. Canal+ a lancé des offres avec les chaînes de beIN Sports depuis mai 2016. SFR fait de même depuis le 16/08/2016.
© D.R.
© D.R.
  • beIN Sports affiche un chiffre d’affaires mensuel d’une vingtaine de millions d’euros pour le dernier mois publié, porté par les abonnements (93 % des recettes, contre moins de 4 % pour la publicité).
  • Sur les exercices cumulés 2014 et 2015, beIN Sports aurait investi pas moins de 640 M€ dans les droits TV.
  • Selon nos estimations, beIN Sports aurait déboursé 457 M€ pour ses droits TV de Ligue 1, Ligue 2, Ligue des champions et NBANBANational Basketball Association, Ligue professionnelle nord-américaine de basketball. pour la période 2014-2016 (voir ci-dessous).

« Une rentabilité durable à long terme, en avance sur nos objectifs et les attentes du marché », (Y. Al-Obaidly, le 14/12/2016)

beIN Sports - © D.R. • « beIN Sports France a connu une année record si l’on se réfère à tous les indicateurs.

• Nous avons vu une croissance significative des abonnés, des revenus, de la distribution et de l’audience, car la société continue de démontrer une croissance significative d’une année sur l’autre.

• beIN Media Group est engagé en France et dans la stratégie globale d’expansion et d’innovation, qui comprend l’investissement continu dans le meilleur personnel, le meilleur contenu, les meilleures installations et la meilleure expérience client.

• beIN Sports France bénéficie déjà, dans le cadre d’un groupe mondial, des avantages de cette stratégie qui mènera à une rentabilité durable à long terme, en avance sur nos objectifs et les attentes du marché.

• beIN Sports va continuer à innover et à faire de nouveaux investissements en France, pour rester le groupe de médias sportifs prééminent et qui affiche la croissance la plus rapide du marché français. »

Yousef Al-Obaidly, président de beIN Sports France et directeur général délégué de beIN Media Group, à News Tank, le 14/12/2016

« Convaincre 3 millions d’abonnés en partant de zéro prouve que l’offre est forte » (Yousef Al-Obaidly, le 18/09/2016)

Sur les investissements de beIN Sports

  • BeIN Sports : 3 millions d’abonnés - © D.R. « A partir du moment où vous désirez construire une chaîne en partant de rien, vous savez que cela nécessitera d’importants investissements.
    • la télévision est une industrie extrêmement onéreuse.
  • De plus, nous arrivions dans un marché déjà mûr et extrêmement compétitif. Il nous a donc fallu beaucoup investir, mais cela va rapporter.
  • Nous croyons fortement que le marché français va continuer de croître et si nous faisons les bons choix, avec nos partenaires commerciaux, nous obtiendrons des résultats. »

Sur le rejet du CSA de l’accord de distribution exclusive des chaînes beIN Sport par Canal+

  • « J’ai d’abord été déçu car l’accord nous semblait alors bon pour beIN Sports.
  • Nous avons communiqué au CSACSAConseil Supérieur de l'Audiovisuel l’ensemble des éléments expliquant pourquoi cet accord serait bénéfique pour notre chaîne. Mais d’un point de vue juridique, l’essentiel du travail revenait à Canal+, qui était sous le coup de restrictions jusqu’en 2017 (la commercialisation exclusive d’une chaîne premium est refusée à Canal+Canal+ depuis les injonctions émises le 23/07/2012 par l’Autorité de la concurrence). »

Sur les accords avec d’autres distributeurs

  • « Nos chaînes sont des produits premium qui font partie intégrante des offres de nos distributeurs. Pour s’en convaincre, il suffit de constater l’ensemble des publicités des fournisseurs d’accès, où beIN Sports est particulièrement mis en avant.
  • Ce fut dur et parfois tendu (les signatures des contrats de distribution avec les opérateurs), mais je suis satisfait du dénouement, car nous avons resignés dans de bonnes conditions avec tous les opérateurs.
  • Preuve que l’offre est puissante et convaincante, notre taux de recommandation est de 84 %. »

    Yousef Al-Obaidly dans le quotidien L’Opinion, le 18/09/2016

beIN Sports : 457 M€ pour Ligue 1, Ligue 2, Ligue des champions et NBA sur la période 2014-2016

NBA : beIN Sports prolonge ses droits en France et devient hébergeur du site officiel

  • beIN Sports a étendu son accord de diffusion, pour la France, avec la NBA, le 26/10/2016.
  • L’accord, qui porte sur plusieurs saisons à partir de 2016-17, « verra notamment beIN Sports héberger www.nba.com/france, le nouveau site officiel de la NBA en France », indique la chaîne qui remplace le site L'Équipe dans ce rôle.
  • beIN Sports est diffuseur de la NBA en France depuis 2012, à la suite de Canal+.
    • L’accord initial signé en 2012 serait de 5 M€ par an.

beIN Sports : 214 M€ en 2014-15 et 233 M€ en 2015-16 par saison pour Ligue 1, Ligue 2 et Ligue des champions

  • beIN Sports a acquis les droits de retransmission 2015-2018, pour la France, de l’intégralité de la compétition, soit 129 rencontres retransmises en exclusivité et les 16 restantes en différé, le 11/04/2014.
  • Le montant de la nouvelle acquisition est estimé à 80 M€ par saison, soit 30 % de plus que ce que le groupe qatari verse chaque saison à l’UEFA pour ses droits de retransmission 2012-2015 de la Ligue des champions (61 M€ par saison).
  • beIN Sports déboursait environ 153 M€ en moyenne par saison pour ses droits de la Ligue 1 et de la Ligue 2 sur le cycle 2012-2016. 

BeIN Sports : 278,5 M€ pour la Ligue 1, la Domino’s Ligue 2 et la Ligue des champions en 2016-17

France : les compétitions du top 5 européen diffusées par beIN Sports pour la saison 2016-17

France : les compétitions du top 5 européen diffusées par beIN Sports pour la saison 2016-17

France : les diffuseurs des compétitions du top 5 européen pour la saison 2017-18

  •  Ligue 1
    Logo
    Canal+ CYCLE 2016-2020
    • 540 M€ par saison (estimation)
    - 1 match de 1er choix (pour 28 journées) ou de 2e choix (pour 10 journées)
    - 1 match de 3e choix (pour 38 journées)
    - 1 grand match en direct avec les 10 meilleures affiches de Ligue 1 ou 1 match de 2e choix (pour 28 journées)
    - 3 magazines : un le samedi soir, un grand magazine le dimanche, un magazine bilan le dimanche soir
    beIN Sports CYCLE 2016-2020
    • 186,5 M€ par saison (estimation)
    - 7 matchs en direct (matches de choix 4 à 10)
    - 3 matchs en différé (matches de choix 1 à 3)
    - 12 co-diffusions de choix, 2 par saison
    - trois magazines (grand format du vendredi soir, présentation de la journée de samedi, magazine du dimanche matin)
    - trois journées multiplex (19e, 37e, 38e) et le Trophée des Champions
    - droits sur les magazines tous les jours du lundi au vendredi
    - « Ligue 1 à la demande »
    droits des extraits en quasi-direct sur tous les matchs et les droits magazine en vidéo à la demande
  •  Domino's Ligue 2
    Logo
    Canal+ CYCLE 2016-2020
    • 10 M€ par saison (estimation) :
    - 1 match par journée de championnat, le lundi soir sur Canal+ Sport
    beIN Sports CYCLE 2016-2020
    • 12 M€ par saison (estimation) :
    - 9 matches par journée en direct dont le match de 1er choix
    - le match de 2e choix en différé
    - les multiplex des 37e et 38e journées
    - 2 magazines
    - droit d’exploiter des extraits des matches en différé dans 2 magazines
  •  Bundesliga
    Logo
    beIN Sports Jusqu’en 2020-21
    • intégralité
  •  2. Bundesliga
    Logo
    beIN Sports Jusqu’en 2020-21
    • intégralité
  •  DFB-Pokal
    Logo
    beIN Sports • intégralité
  •  LaLiga Santander
    Logo
    beIN Sports CYCLE 2015-2018
    • intégralité (montant estimé 26 M€ par an)
    CYCLE 2018-2021
    • intégralité (montant estimé 30 M€ par an)
  •  Copa Del Rey
    Logo
    Canal+ CYCLE 2015-2018
    • finale
    • Supercoupe d’Espagne
    beIN Sports CYCLE 2015-2018
    • intégralité
  •  Championship
    Logo
    beIN Sports CYCLE 2016-2019
    • intégralité
  •  FA Cup
    Logo
    beIN Sports CYCLE 2016-2019
    • intégralité
  •  League Cup
    Logo
    beIN Sports CYCLE 2016-2019
    • intégralité
  •  Serie A TIM
    Logo
    beIN Sports CYCLE 2016-2019
    • intégralité
  •  Europa League / Europa Ligue
    Logo
    beIN Sports CYCLE 2015-2018 :
    • intégralité
    Groupe M6 CYCLE 2015-2018 :
    - un match par semaine de compétition en premier choix
  •  Champions League / Ligue des Champions
    Logo
    Canal+ CYCLE 2015-2018 :
    • 16 rencontres par saison (une rencontre de premier choix le mercredi lors de chaque semaine de compétition, sans la finale)
    • tant que deux équipes françaises ou plus sont encore en lice lors d’un tour à élimination directe, Canal+ dispose du 1er choix du match qu’il souhaite diffuser (rencontres aller et retour) le mercredi soir.
    • Finale : acquisition des droits de diffusion en clair (sur D8, devenue C8 le 05/09/2016) auprès de beIN Sports
    beIN Sports CYCLE 2015-2018 :
    • Intégralité (129 rencontres retransmises en exclusivité et les 16 restantes en différé)
    • S’il ne reste plus qu’une seule équipe française en lice, c’est beIN Sports qui dispose du 1er choix de diffusion
    • tant que deux équipes françaises ou plus sont encore en lice lors d’un tour à élimination directe, beIN Sports dispose du 1er choix du match qu’il souhaite diffuser (rencontres aller et retour) le mardi soir.
    • Finale (pour le payant ; revente des droits pour le gratuit à Canal+)
    • Éditions 2015, 2016, 2017 et 2018 de la Supercoupe d’Europe
    • un magazine
    • les résumés des rencontres de chaque soirée de compétition

Sources : DFL, LFP, LaLiga, FFF, Lega Serie A

Yousef Al-Obaidly

Fiche n° 2520, créée le 06/03/14 à 15:36 - MàJ le 02/11/18 à 13:59

Yousef Al-Obaidly

Date de naissance : 30/07/1980

Parcours Depuis Jusqu'à
beIN Media Group
CEO Novembre 2018 Aujourd'hui
Novembre 2018 Aujourd'hui
beIN Sports
Président beIN Sports France Mai 2014 Aujourd'hui
Mai 2014 Aujourd'hui
beIN Media Group
Deputy CEO Janvier 2014 à Novembre 2018
Janvier 2014 Novembre 2018

beIN Sports

Fiche n° 940, créée le 06/02/14 à 18:33 - MàJ le 05/09/16 à 17:37

beIN Sports

Activité : groupe de télévision sportive payante (rebranding d’Al-Jazeera Sport le 01/01/2014)
• Première chaîne beIN Sport lancée en France, en juin 2012
Actionnariat : beIN Media Group via beIN Europe Limited
Président beIN Sports France : Yousef Al-Obaidly
Nombre d’abonnés en France : 3,5 millions (30/10/2018)
Principaux droits TV (hors football) :
• Sport US : NBA, NFL et MLB
Rugby : Coupes d’Europe (un match par journée des deux compétitions, 2014-2022)
Handball : Championnats du monde masculin et féminin (jusqu’en 2025), Velux Champions league, Lidl Star Ligue (1ère division masculine, jusqu’en 2023), LFH (Ligue féminine de handball), amicaux et qualifications des équipes de France masculine et féminine (jusqu’en 2022)
Tennis : Wimbledon (jusqu’en 2023), Coupe Davis et Fed Cup
• eSport : Orange e-Ligue 1





beIN Sports
53 Avenue Émile Zola
92100 Boulogne-Billancourt - FRANCE
Téléphone : 0158178500
vCard meCard .vcf VCARD

Fin
loader mask
1