Début

Ligue Paris Ile-de-France : « Nous voulons instaurer un fonctionnement plus démocratique » (T. Mercier)

Paris - Publié le jeudi 12 novembre 2020 à  9 h 03 - n° 198794 « Nous avons l’ambition d’instaurer un fonctionnement plus démocratique à la Ligue de Paris Ile-de-France de Football. Aujourd’hui, cette instance est dirigée par trois personnes : le président (Jamel SandjakJamel Sandjak), le secrétaire général (Ahmed Bouajaj) et la directrice générale (Sophie Germain). En dessous, le comité directeur n’est qu’une chambre d’enregistrement », affirme à News Tank Thierry MercierThierry Mercier, candidat à la présidence de la Ligue de Paris Ile-de-France, le 12/11/2020.

Les élections du nouveau comité directeur pour la période 2020-2024 auront lieu lors de l’Assemblée générale programmée le samedi 19/12/2020. « Les appels à candidature pour ces élections sont ouverts jusqu’au jeudi 19/11/2020, cachet de la Poste faisant foi », précise la Ligue.

Comme le 17/12/2016, ce scrutin va mettre face à face Jamel SandjakJamel Sandjak, l’actuel président qui termine son deuxième mandat, et Thierry Mercier. Il y a quatre ans, Jamel Sandjak l’avait emporté avec 68,56 % des suffrages. « Mais cette année, nous sommes convaincus que nous allons gagner », assure Thierry Mercier, âgé de 74 ans, qui a présidé le District du Val-de-Marne pendant 16 ans et ne s’est pas représenté le 17/10/2020.

« Ma liste n’a pas encore été rendue publique. Ce que je peux vous dire, c’est que je conduis une liste à l’image de notre football francilien qui est jeune, pluriel, diversifié, énergique et audacieux », affirme Thierry Mercier qui répond aux questions de News Tank.
Thierry Mercier, candidat à la présidence de la Ligue de Paris Ile-de-France (19/12/2020) - © D.R.
Thierry Mercier, candidat à la présidence de la Ligue de Paris Ile-de-France (19/12/2020) - © D.R.

« Je veux faire de la Ligue de Paris Ile-de-France de Football la première Ligue au monde » (T. Mercier)

Thierry Mercier, à quand remonte votre volonté d’être candidat à la présidence de la Ligue de Paris Ile-de-France le 19/12/2020 ?

Thierry Mercier, candidat à la présidence de la Ligue de Paris Ile-de-France le 19/12/2020 - © D.R. J’avais déjà été candidat il y a quatre ans. A cette époque, je venais d’être réélu président du District du Val-de-Marne et je ne disposais que de cinq semaines pour préparer ces élections. Des amis m’avaient incité à me présenter. Mais composer une liste, c’est très compliqué lorsqu’on veut respecter tous les équilibres. Et nous ne maîtrisions pas alors toutes les règles, notamment concernant les pouvoirs. Nous avions  quand même obtenu un tiers des suffrages (32 %) ;  mais cette année, nous sommes convaincus que nous allons gagner.

« Ambition » est le premier mot-clé de votre profession de foi. Outre l’ambition de gagner les élections, que recouvre cette notion ?

Nous avons l’ambition d’instaurer un fonctionnement plus démocratique à la Ligue de Paris Ile-de-France de Football. Aujourd’hui, cette instance est dirigée par trois personnes : le président, le secrétaire général et la directrice générale. En dessous, le comité directeur n’est qu’une chambre d’enregistrement.

Il faut travailler plus et mieuxJ’ai aussi l’ambition de faire de la Ligue de Paris Ile-de-France la première Ligue au monde. La région parisienne est en effet le premier bassin mondial de footballeurs de haut niveau avec la région de Sao Paulo au Brésil. Mais pour le rester, il faut travailler plus et mieux. Il faut par exemple utiliser le domaine de Morfondé qui aujourd’hui ne sert en rien le football francilien.

Morfondé, un outil sous-utilisé et dont le fonctionnement est inacceptableRécemment, un des nombreux présidents de club avec qui j’échange quotidiennement me disait n’y être jamais allé, alors que son équipe de futsal joue les premiers rôles en France et en Europe. Et qu’on ne me dise pas  qu’il y a un terrain de futsal à Morfondé, c’est faux ! L’espace dédié au futsal n’est jamais utilisé. Et pour cause : ce n’est pas un terrain de futsal, il n’est pas clos, il n’est pas couvert, il ne peut pas servir de lieu de pratique et d’entraînement ou de formation pour nos clubs. C’est à l’image de Morfondé, un outil en faveur duquel j’avais d’ailleurs voté, mais qui est sous-utilisé et dont le fonctionnement est inacceptable. Il faut absolument en faire un instrument à la disposition de nos clubs.

Le centre technique régional de Morfondé, inauguré le 23/09/2017 - © Ligue de Paris Ile-de-France

Le centre technique régional de Morfondé n’est donc pas le Clairefontaine de la Ligue de Paris Ile-de-France ?

«Morfondé, c’est moi», a dit le président de la LigueCe domaine est grand : 22 hectares. Mais son fonctionnement est plus qu’opaque.  A l’origine, Il y avait bien un comité de gestion, mais au bout d’un an, ce comité a disparu. Pourquoi ?  « Morfondé, c’est moi », a dit le président de la Ligue. Peut-être, mais moi, je n’ai jamais vu un appel d’offres. Si je suis élu, la gouvernance du centre sera transparente.  J’associerai notamment les huit présidents de Districts et un collège de présidents de clubs.

Votre ambition concerne aussi l’arbitrage…

La Ligue a perdu 15 % de ses arbitres en deux ansLe chantier est immense. La Ligue a en effet perdu 15 % de ses arbitres en deux ans : cela représente 230 arbitres, c’est-à-dire potentiellement 230 rencontres par journée de championnat. Je note que le délégué à l’arbitrage qui a démissionné en novembre 2018 n’a jamais été remplacé. Alors qu’il y avait 64 clubs en infraction parce qu’ils ne fournissaient pas les arbitres prévus, il y en a aujourd’hui 129 ! A qui profite la situation ? Ce que je vois, c’est que les amendes infligées par la Ligue en raison de leur situation représentent un jackpot pour elle. C’est une volonté de sanctionner qui n’a rien à voir ma vision du travail de l’institution. La Ligue n’est pas là pour s’enrichir sur le dos de nos clubs. Je préfère mettre en place des formations pour susciter des vocations.

Un nouveau District en Ile-de-France, le District de Paris né le 03/11/2020

Un nouveau District en Ile-de-France, le District de Paris né le 03/11/2020

• L'élection du premier comité de direction du District de Paris pour 2020-2024 a eu lieu par visioconférence lors de l’Assemblée générale organisée au siège de la FFFFFFFédération Française de Football (Paris XVe) le 03/11/2020.

• Philippe Surmon, 73 ans, président fondateur des Gobelins (devenu Atlético Paris XIIIe dont il demeure coprésident en charge de l’administratif), seul candidat, est élu président du nouveau District avec 88 % des suffrages.

• Le District de Paris compte 25 000 licenciés et 129 clubs qui dépendaient des Districts des Hauts-de-Seine (12 000 licenciés), du Val-de-Marne (8 000) et de Seine-Saint-Denis (5 000).

• Club phare du District de Paris : le Paris FCParis FC (Ligue 2 BKTLigue 2 BKTAppellation du Championnat de France de Ligue 2 pour la période 2020-2024.

Balkrishna Industries Ltd. (BKT), fabricant indien de pneus, a obtenu les droits de dénomination de la Ligue 2 à partir de 2020-21 pour quatre saisons, soit jusqu’au terme de 2023-24, le 15/01/2020. BKT succède à Domino’s Pizza France (restauration), qui avait obtenu ces droits pour la période 2016-2020 le 14/04/2016.
). Le Paris Saint-GermainParis Saint-Germain, dont l’association est à Saint-Germain-en-Laye (Yvelines), reste rattaché au District des Yvelines.

Après « ambition », vous mettez en avant le terme de « confiance ». Qu’est-ce que cela recouvre ?

La confiance est une éthique, une philosophie de fonctionnementLa confiance est une éthique, une philosophie de fonctionnement.  Prenons le sujet de l’actuelle crise sanitaire. Mon dernier acte avant de quitter la présidence du District du Val-de-Marne fut la création d’une structure spécifique « Care Covid-19 » qui réunit deux maires, deux présidents de clubs, un expert-comptable, une assistante sociale, un avocat. Ils sont chargés de répondre gratuitement aux questions du quotidien, souvent les plus compliquées d’ailleurs, posées par les clubs. C’est ce genre d’initiatives que je veux développer à destination de tous les clubs franciliens.

La confiance exige moins de communication et d’autosatisfaction et plus d’actes, le tout, dans la concertation.

Troisième mot-clé de votre profession de foi, la « transparence. » Vous jugez que la Ligue de Paris Ile-de-FranceLigue de Football Paris-Île-de-France en manque actuellement ?

La Ligue n’est pas là pour s’enrichir, mais pour faire fonctionner et progresser le football francilienOui, il suffit de s’intéresser aux enjeux financiers par exemple. Sur les 10,7 millions d’euros de budget de la Ligue , il reste 1,2 M€ lorsque tous les reversements ont été effectués, les salaires payés, etc. Alors je pose la question : qu’en fait-on ? La Ligue n’est pas là pour s’enrichir, mais pour faire fonctionner et progresser le football francilien. Or, je suis très inquiet aujourd’hui pour tous les clubs qui ne fonctionnent qu’avec des bénévoles alors que notre sport est à l’arrêt en Ile-de-France. J’imagine que l’actuelle période électorale va être propice aux manifestations subites de générosité de l’actuelle équipe dirigeante à destination de nos clubs.  Si c’est la cas, l’actuelle équipe dirigeante fera la démonstration de sa conception de la transparence. En fait, c’est sa manœuvre qui sera transparente.

Jamel Sandjak, président de la Ligue de Paris Ile-de-France de Football depuis janvier 2013 - © LPIFF

Qui figure sur votre liste ?

Ma liste, une équipe d’expertes et d’experts dans leurs domainesMa liste n’a pas encore été rendue publique par volonté délibérée de ne pas masquer mon programme en raison de la qualité des 14 colistiers. Ce que je peux vous dire, c’est que je conduis une liste à l’image de notre football francilien qui est jeune, pluriel, diversifié, énergique et audacieux. Mais c’est surtout une équipe d’expertes et d’experts dans leurs domaines.  Cette liste sera dévoilée le 19/11/2020. Mais elle va surprendre, elle sera très équilibrée : ses membres sont des femmes et des hommes de grande qualité.

Parmi eux, il y aura notamment Abdel Djaadaoui, un homme de terrain, un formateur qui a prouvé son talent pendant 30 ans à Sochaux et au Havre. Je compte beaucoup sur lui pour remettre la technique au premier plan.

Avec Alain Frey, une véritable politique en matière de santéJe peux citer aussi Alain Frey, à la fois médecin du Red Star et praticien hospitalier au Centre hospitalier intercommunal Poissy/Saint-Germain en médecine du sport. Son expertise et ses idées vont marquer un tournant dans l’évolution de nos clubs, quels qu’ils soient. Nous allons pouvoir mettre en place une véritable politique en matière de santé, de diététique, de protocoles spécifiques de reprise après blessure, en associant tous les acteurs de la chaîne médicale partout sur nos territoires.

Tradition et innovationIl y a également Miloud Boutouba, ancien conseiller technique à l’arbitrage de la LPIFFLigue de Football Paris-Île-de-France et d’autres encore qui vont incarner une politique ambitieuse. Ce sera le cas avec Sarah Boudaoud pour l’insertion professionnelle et Sylvère-Henry Cissé pour les relations institutionnelles. Tradition et innovation traduisent notre volonté avec le eFoot et plus généralement de nouvelles pratiques, mais aussi de futsal, sans oublier les questions de protection de l’enfance, de mobilités.

Cette équipe porte un projet travaillé depuis de nombreux mois, sur la base de l’expérience et de l’expertise de chacun.

Ligue de Paris Ile-de-France de Football (LPIFF) : une liste de 15 membres

Ligue de Paris Ile-de-France de Football (LPIFF) : une liste de 15 membres

• L’élection des membres du comité de direction de la Ligue de Paris Ile-de-France de Football aura lieu lors de l’Assemblée générale du 19/12/2020.

• Les membres, hors membres de droit, sont élus par l’Assemblée générale au scrutin de liste bloquée pour une durée de quatre ans.

• La liste devra être composée de 15 membres :

10 membres indépendants

Un arbitre

Un éducateur

Une licenciée

Un médecin

Un représentant du football diversifié

• La liste doit indiquer lesquels de ses candidats exerceront les fonctions de président, président délégué, secrétaire général et trésorier général, étant précisé que :

La fonction de président est réservée au candidat tête de liste.

La fonction de président délégué est réservée au candidat en 2e position sur la liste.

La fonction de secrétaire général est réservée au candidat en 3e position sur la liste.

La fonction de trésorier général est réservée au candidat en 4e position sur la liste.

Et vous allez présenter également un comité de soutien ?

Mon comité de soutien, un formidable lieu d’échangeL’idée est de ne pas seulement empiler les soutiens pour les besoins de la campagne, mais de garder le lien avec ceux qui ont fait et qui font notre football francilien et qui œuvrent en faveur de son rayonnement. Ces soutiens ne sont pas seulement un clin d’œil amical, mais surtout un formidable lieu d’échange. Un lieu informel, inspirant et animé par des acteurs concernés par le devenir de notre football francilien. La liste qui le compose est très longue et ne cesse de s’étoffer chaque jour. 

J.-Michel Moutier et Alain Couriol parmi «Les amis de Football Uni»Deux noms, par exemple : Jean-Michel Moutier (ancien gardien de but du Paris SG notamment) et Alain Couriol (ancien ailier international passé par le Paris SG) que je remercie d’ores et déjà et tant d’autres en exercice, ou non,  au plus haut niveau national et international (Amara Simba, Frédéric Piquionne, Joël Epallé, Tripy Makonda, Jean-Michel Bridier…) Ce comité de soutien, qui s’appelle « Les amis de Football Uni » compte également parmi ses membres des acteurs importants de la société civile. Cela fait plaisir de sentir une telle énergie.

J’ajoute qu’en cas de victoire, Mélanie Pieters, ex-présidente du FC Paris Arc-En-Ciel (club LGBT) prendra la tête de la commission Diversité de la Ligue.

Les relations entre Jamel SandjakJamel Sandjak et Noël Le GraëtNoël Le Graët étant notoirement délicates, le président de la FFFFFFFédération Française de Football vous a-t-il demandé de vous présenter contre l’actuel président de la Ligue de Paris Ile-de-France ?

La question ne manque pas de sel. C’est faire injure à notre Ligue francilienne que d’imaginer que cette élection serve de terrain de chasse pour des joutes fédérales auxquelles M. Sandjak a pris part à deux reprises contre l’actuel président de la FFFFFFFédération Française de Football (Il figurait notamment sur la liste de Jacques Rousselot en 2017).

Je n’ai aucune ambition fédéraleLa rivalité dont vous faites état n’intéresse que l’actuel président de la Ligue. Il n’a jamais caché ses véritables ambitions fédérales depuis 2012, mais ce n’est pas mon affaire. Moi, je n’ai besoin d’aucun marche-pied pour assouvir des ambitions personnelles au niveau de la FFFFFFFédération Française de Football. Je n’ai aucune ambition fédérale. Mon ambition et celle de mon équipe, c’est la Ligue ; mon combat, c’est la place que la Ligue n’aurait jamais dû perdre ; mon actualité, c’est la prochaine élection.

Un programme en quatre chapitres et 15 points pour l'élection du 19/12/2020

Tweet @Les amis de Football Uni

Ligue de Paris Ile-de-France de Football - © LPIFF

Tweet @6C - Conseil en com.

Thierry Mercier

Fiche n° 41670, créée le 09/11/20 à 08:55 - MàJ le 12/11/20 à 10:38

Thierry Mercier



Parcours Depuis Jusqu'à
Fondaction du Football
Membre du conseil d'administration 2008 Aujourd'hui
2008 Aujourd'hui
Ligue de Football Paris-Île-de-France
Membre du Comité Directeur 2004 Aujourd'hui
2004 Aujourd'hui
District du Val-de-Marne de Football
Président 2004 à Octobre 2020
2004 Octobre 2020
Fédération Française de Football
Membre de la commission de discipline 1992 à 2016
1992 2016

• 1967-68 : Bataillon de Joinville, 2e division professionnelle
• 1968-69 : AS Amicale, Championnat France amateur
• 1970-1973  : FC Bourges, 2e division professionnelle
• 1974-1976  : AS Poissy, 3e division nationale
• 1976-1980 : Villemomble Sports, 4e division
• 1981-1988 : UJA Alfortville et US Ivry, entraîneur-joueur
• 1989-1993 : Villemomble Sports, entraîneur
• 1995-1998 : FC Issy, entraîneur
• 1999-2001  : ASPTT, entraîneur


Ligue de Football Paris-Île-de-France

Fiche n° 2498, créée le 04/11/14 à 03:37 - MàJ le 11/11/20 à 17:40

Ligue de Football Paris-Île-de-France

Composition du Bureau
• Président : Jamel Sandjak
• Président délégué : Bruno Fouchet
• Vice-présidente : Brigitte Hiegel
• Vice-président : François Thisserant (Président District 91)
• Vice-président : François Charasse (Président District 92)
• Secrétaire général : Ahmed Bouajaj
• Trésorière générale : Valérie Colin
• Secrétaire général adjoint : Philippe Couchoux
• Trésorier général adjoint : Rosan Royan



Ligue de Football Paris-Île-de-France
5 Place de Valois
75041 Paris Cedex 01 - FRANCE
Téléphone : 01 42 44 12 12
vCard meCard .vcf VCARD

Fin
loader mask
1