Début

Exclusif Tokyo 2020 : « Pour les sportifs, le report à 2021 a un impact mental considérable » (M-A Le Fur, CPSF)

Paris - Publié le mercredi 5 août 2020 à 10 h 01 - n° 190092 « Le report des Jeux Paralympiques (JP) est totalement passé inaperçu dans les médias français, alors qu’il a un impact fort sur les athlètes et le mouvement. Pour les sportifs, l’impact mental de ce report est considérable », affirme Marie-Amélie Le Fur, présidente du Comité Paralympique et Sportif Français (CPSFCPSFComité Paralympique et Sportif Français), à News Tank le 03/08/2020.

Le Comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo (Tokyo 2020) confirme, le lundi 03/08/2020, le nouveau calendrier des épreuves des Jeux Paralympiques de Tokyo 2020, suite au report à 2021 causé par la pandémie de coronavirus (Covid-19) : ces Jeux comprendront 539 épreuves dans 22 sports et se dérouleront sur 21 sites du 24/08 au 05/09/2021.

Environ 150 athlètes français auraient dû participer aux Jeux Paralympiques du mardi 25/08 au dimanche 06/09/2020. « Soit une délégation totale de 250 personnes avec les staffs. Les discussions menées avec l’IPCIPCInternational Paralympic Committee (Comité international paralympique) et le Comité d’organisation japonais nous amèneront peut-être à mener une délégation modifiée, sans pour autant réduire notre ambition de fournir aux athlètes l’ensemble des prestations indispensables à leur performance », souligne la présidente du Comité paralympique français.

Mais Marie-Amélie Le Fur n’est pas qu’une jeune dirigeante, elle demeure une athlète qui s’est fixée comme but, elle qui aura 32 ans le 26/09/2020, de clore sa carrière sportive lors des prochains Jeux : « Tokyo sera mon dernier rendez-vous sportif, quoi qu’il arrive. Et si par malheur, ces Jeux devaient être annulés, il n’y aura pas de prolongation pour moi, je ne participerai donc pas comme athlète aux Jeux Paralympiques de Paris en 2024 », souligne Marie-Amélie le Fur qui répond aux questions de News Tank.
Marie-Amélie Le Fur, à la fois présidente et athlète - © CPSF
Marie-Amélie Le Fur, à la fois présidente et athlète - © CPSF
  • Les Jeux Olympiques de Tokyo étaient prévus du vendredi 24/07 au dimanche 09/08/2020.
    • ils sont reprogrammés du vendredi 23/07 au dimanche 08/08/2021.
  • Les Jeux Paralympiques de Tokyo étaient prévus du mardi 25/08 au dimanche 06/09/2020.
    • ils sont reprogrammés du mardi 24/08 au dimanche 05/09/2021.

« Cette année supplémentaire pour préparer Tokyo nous offre l’opportunité de nous repenser » (M.-A. Le Fur, CPSFCPSFComité Paralympique et Sportif Français)

Quelle sont les conséquences de la crise sanitaire et surtout du report en 2021 des Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo pour le CPSFCPSFComité Paralympique et Sportif Français ?

Une situation totalement inéditeCe report est très impactant et crée une situation totalement inédite. Sur le plan sportif, bien sûr, avec des conséquences énormes sur la préparation des athlètes, les systèmes de qualifications, etc. Mais aussi au niveau institutionnel avec une influence sur de nombreux dispositifs, comme celui de l’hospitalité.

Des échanges réguliers se tiennent entre les fédérations internationales et le Comité paralympique international (IPCIPCInternational Paralympic Committee (Comité international paralympique)), avec lequel nous sommes en contact, afin de définir les perspectives possibles.

Le National Stadium de Tokyo (JAP) qui accueillera les Jeux Olympiques et Paralympiques en 2021 - © TOCOG

Au niveau des athlètes paralympiques, dont vous faites partie, le report doit être compliqué à vivre ?

Il faut se projeter un an de plus dans un contexte rempli d’incertitudesLe report des Jeux Paralympiques est totalement passé inaperçu dans les médias français, alors qu’il a un impact fort sur les athlètes et le mouvement. Pour les sportifs, l’impact mental de ce report est considérable. Il faut se projeter un an de plus dans un contexte rempli d’incertitudes. Certains rencontrent des difficultés financières, évoluent dans un environnement modifié, avec des chemins de qualification qui tardent à se concrétiser… L’ensemble des acteurs du sport paralympiques, les fédérations, l’Agence nationale du sportAgence nationale du sportGroupement d’intérêt public créé le 24/04/2019 avec deux missions principales : la haute performance et le développement des pratiques sportives., le CPSFCPSFComité Paralympique et Sportif Français, etc., œuvrent pour apporter, dans ce contexte si particulier, le plus de certitudes aux athlètes afin qu’ils puissent poursuivre sereinement leur préparation.

Les athlètes paralympiques qui se préparaient pour Tokyo seront-ils au Japon en 2021 ?

Un an, c’est long, le classement d’un athlète peut être modifié Pour la plupart oui, car les grands standards de qualification ne seront pas modifiés, seule la temporalité évolue. C’est tout d’abord un choix personnel que doit mener chaque athlète pour savoir comment il souhaite s’engager dans cette année supplémentaire. Après, un an, c’est long, le classement d’un athlète dans la hiérarchie nationale et internationale peut se trouver modifié par rapport au contexte actuel et  donc modifier son potentiel de qualification…

Au niveau financier, le Comité Paralympique a-t-il à pâtir du report des Jeux Paralympiques 2020 ?

Nous privilégions le schéma d’un report des prestations à l’identiqueBien évidemment, le report des Jeux Paralympiques 2020 comporte des conséquences financières qui restent, pour le moment, modérées nous concernant. Cependant, il est important de contextualiser cette question car aujourd’hui on ne connaît pas encore quelle sera exactement la physionomie des Jeux qui seront organisés en 2021, et l’impact financier réel que cela aura pour notre institution. Nous sommes en contact avec les partenaires et organismes, nationaux et internationaux, avec lesquels nous privilégions le schéma d’un report des prestations à l’identique. La crise sanitaire qui perdure nous imposera peut-être un schéma différent.

Tweet @France Paralympique

Combien d’athlètes français auraient dû participer aux Jeux Paralympiques à la fin de l’été 2020 ?

Environ 150. Soit une délégation totale de 250 personnes avec les staffs. Les discussions menées avec l’IPCIPCInternational Paralympic Committee (Comité international paralympique) et le Comité d’organisation japonais (Tokyo Organising Committee of the Olympic and Paralympic Games / TOCOG) sur la capacité d’accueil du village, la volumétrie des accréditations nous amèneront peut-être à mener une délégation modifiée, sans pour autant réduire notre ambition de fournir aux athlètes l’ensemble des prestations indispensables à leur performance. 

Au niveau personnel, conservez-vous le même objectif de participer à l’épreuve de saut en longueur lors des prochains Jeux Paralympiques ?

Sportivement, le report des Jeux a été très compliqué pour moiSportivement, le report des Jeux a été très compliqué pour moi. Préparer les Jeux est synonyme de beaucoup de sacrifices ! Je me suis donc posée et j’ai réfléchi avec mes coachs. Financièrement, certains partenaires m’ont très vite indiqué qu’ils prolongeaient leurs engagements d’un an. Et ma famille m’a aussi assuré de son soutien moral : j’ai donc décidé de prolonger l’aventure, mais Tokyo sera mon dernier rendez-vous sportif, quoi qu’il arrive. Et si par malheur, ces Jeux devaient être annulés, il n’y aura pas de prolongation pour moi, je ne participerai donc pas comme athlète aux Jeux Paralympiques de Paris en 2024.

Comment avez-vous réagi à la nomination comme Premier ministre, le 03/07/2020, de Jean CastexJean Castex que vous avez côtoyé puisqu’il était délégué interministériel aux Jeux de Paris 2024 et président de l’Agence nationale du sportAgence nationale du sportGroupement d’intérêt public créé le 24/04/2019 avec deux missions principales : la haute performance et le développement des pratiques sportives. ? 

Jean Castex à Matignon, une belle opportunitéJe suis ravie que le nouveau chef du gouvernement soit quelqu’un qui considère le sport comme un secteur important. Je sais que Jean CastexJean Castex mesure les bienfaits du sport au niveau social et également sur le plan sociétal. C’est pour le mouvement sportif une belle opportunité d’avoir Jean Castex à l’Hôtel Matignon.

Tweet @Le Fur Marie Amelie

A propos de Paris 2024Jeux Olympiques d’été de Paris 2024Organisés à Paris (FRA) du 26/07 au 11/08/2024., à présent, qu’est-ce que la crise sanitaire et la crise économique vont changer, selon vous, à ce dossier ?

En 2024, nous souhaitons que l’héritage pour le mouvement paralympique reste fortTony EstanguetTony Estanguet, président de Paris 2024Paris 2024Comité d'Organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024., a été très clair : les Jeux qui auront lieu en France ne seront plus ceux d’avant la crise. Le projet doit être revu, notamment sur l’axe budgétaire, mais les Jeux Olympiques et Paralympiques doivent demeurer exemplaires. Cette adaptation est importante, mais nous souhaitons que l’héritage pour le mouvement paralympique reste fort, plaçant le sport comme essentiel dans la vie des personnes en situation de handicap, faisant évoluer la place des personnes en situation de handicap dans notre société et permettant un héritage matériel, notamment en termes d’accessibilité, pour la ville de Paris.

Le Club Paris 2024 propose un défi en saut en longueur contre les athlètes paralympiques Marie-Amélie Le Fur et Arnaud Assoumani (recordwoman et recordman du monde avec des bonds respectivement à 6,01 mètres et 7,58 mètres) à Paris le lundi 10/08/2020 - © Paris 2024

Crise sanitaire, report des Jeux de Tokyo, difficultés économiques, incertitudes concernant l’avenir… quel est l’état d’esprit du Comité paralympiqueCPSFComité Paralympique et Sportif Français dans cette situation si particulière ?

Les difficultés et craintes générées par la crise sanitaire doivent permettre aux parasports d’évoluerNous avons décidé d’être optimistes. Cette période d’une année supplémentaire pour préparer Tokyo nous offre l’opportunité de nous repenser pour accompagner plus et mieux les fédérations et les sportifs. Nous allons également capitaliser sur le report pour travailler plus efficacement sur la visibilité et la notoriété des Jeux paralympiques de Tokyo en France. Les difficultés et craintes générées par la crise sanitaire doivent permettre aux parasports d’évoluer. Nous allons, au travers de nos outils, chercher à mieux accompagner les clubs de nos fédérations membres dans l’accueil du public en situation de handicap.

Pour cela, l’essor du numérique auquel nous avons assisté pendant la période de confinement est un atout. Via la digitalisation de nos outils, nous espérons voir un développement et une meilleure valorisation de l’offre de pratiques.

Marie-Amélie Le Fur

Fiche n° 33583, créée le 14/12/18 à 14:40 - MàJ le 04/08/20 à 17:29

Marie-Amélie Le Fur

Date de naissance : 26/09/1988

Parcours Depuis Jusqu'à
Paris 2024 - Comité d’organisation des Jeux olympiques et paralympiques
Membre du conseil d'administration Janvier 2019 Aujourd'hui
Janvier 2019 Aujourd'hui
Comité Paralympique et Sportif Français
Présidente Décembre 2018 Aujourd'hui
Décembre 2018 Aujourd'hui
EDF
Pilote d'affaires développement territorial 2011 Aujourd'hui
2011 Aujourd'hui
Comité des athlètes de la candidature de Paris 2024
Co-présidente Mars 2016 à Septembre 2017
Mars 2016 Septembre 2017

• Officier de la Légion d’honneur (2016)
• Officier de l’Ordre national du Mérite (2008)
• Huit médailles lors des Jeux paralympiques de 2008, 2012 et 2016 (trois en or, trois en argent et deux en bronze)


Comité Paralympique et Sportif Français

Fiche n° 4963, créée le 26/04/17 à 02:54 - MàJ le 17/11/19 à 10:02

Comité Paralympique et Sportif Français

Activité : Comité Paralympique et Sportif Français
Création : 1992 (sous l’appellation de “Comité Français de Liaison pour les Activités Physiques et Sportives des Personnes Handicapées“ -COFLAPSH-, qui devient “Comité Paralympique et Sportif Français“ -CPSF- en 1996)
Présidente : Marie-Amélie Le Fur (succède à Emmanuelle Assmann, le 14/12/2018)
Partenaires paralympiques :
• Groupe BPCE
• Toyota
Fournisseur officiel :
• Lacoste



Comité Paralympique et Sportif Français
42 rue Louis Lumière
75020 Paris - FRANCE
vCard meCard .vcf VCARD

Fin
loader mask
1