Début

Exclusif Tennis : « Les fédérations ont un rôle à jouer pour recruter fans et joueurs » (B. Giudicelli, FFT)

Paris - Publié le mardi 7 juillet 2020 à 10 h 00 - n° 187751 « Le tennis professionnel doit regarder ses racines et reconnaître le rôle des nations dans le recrutement des fans et des joueurs de haut niveau. Tous ont commencé à jouer dans un club via un territoire et ont bénéficié du soutien d’associations régionales (Europe, Afrique, etc.). S’il n’y a pas une reconnaissance du rôle des fédérations et donc du tennis amateur, on ira vers une raréfaction du nombre de pratiquants et de fans », déclare à News Tank Bernard Giudicelli, président de la FFTFFTFédération française de tennis et candidat à sa réélection, le 06/07/2020.

« Il y a actuellement 95 % des pratiquants du tennis qui sont dans 20 pays. Sur les 205 pays membres de l’ITFITFInternational Tennis Federation, Fédération internationale de tennis. Fondée le 01/03/1913. Basée à Londres (ANG)., moins de 95 ont au moins un garçon ou une fille dans un classement ATPATPAssociation des Tennismen Professionnels. Fondée en 1972, basée à Londres (ANG). Organise les tournois de tennis professionnel masculins (Masters 1000, ATP 500, ATP 250, ATP World Tour Finals). ou WTAWTAWomen's Tennis Association, Association du tennis féminin. Fondée en 1973, basée à Saint Petersburg (FL, États-Unis). Organise les tournois du circuit de tennis professionnel féminin.. Si on ne crée pas de héros local, de nombreux territoires ne vont jamais être intéressés par le tennis. Le problème de la participation est donc mondial et non franco-français. Mais, pour ce faire, il faut des moyens (formation de joueurs, système de compétitions, encadrement, etc.) alors que le parent pauvre du tennis mondial, ce sont les fédérations », poursuit le dirigeant, candidat à sa réélection le 12/12/2020.

« Nous allons combiner une campagne de terrain pour aller à la rencontre des clubs, et une campagne d’un genre nouveau, via des webinaires où je partagerai avec les présidents par catégories de clubs. L’idée est de démontrer ainsi l’application effective du PACT (Plan d’Action du Club de Tennis), de mettre en place une relation ascendante, afin de devenir une fédération moderne », explique celui qui est président de l’instance depuis février 2017. 

« Il y a en fait trois choses dont nous sommes fiers, avec la satisfaction de l’artisan, lequel se retourne et regarde le travail effectué avant de le livrer :
• La digitalisation de la Fédération et notamment le lancement de Ten’Up coach, extension de la plateforme Ten’Up pour les enseignements.
• La réinstallation de la famille au cœur du système de formation vers le haut niveau. 
• La nouvelle organisation fédérale avec la proximité comme réponse. Le club est la clef, c’est là que le jeu naît et grandit et où l’on retrouve la formidable énergie des bénévoles », ajoute le président.

« On veut essayer de gagner des licenciés par l’ouverture du site de Roland-GarrosRoland-Garros à l’année via le Roland-Garros Tennis Club, où les clubs pourront venir passer une journée. On avait également caressé le projet, avant que le Covid-19 ne nous en empêche, d’accueillir un grand tournoi de basket féminin. L’idée est d’utiliser ce stade à l’année pour quelques spectacles, événements et concerts ou festivals de musique comme un “Festival de la terre”  », indique Bernard Giudicelli qui répond aux questions de News Tank.
Bernard Giudicelli - © FFT
Bernard Giudicelli - © FFT

«  “Agir et Gagner” , c’est gagner des titres, mais aussi des moyens, des licenciés et des compétences » (B. Giudicelli, FFTFFTFédération française de tennis)

Pourquoi avoir choisi un tel timing pour annoncer votre candidature à un nouveau mandat à la tête de la FFTFFTFédération française de tennis en vue de l’élection du 12/12/2020 ? Sera-t-il votre dernier mandat ?

L’élection d’un projet, d’une équipe et d’un présidentLe lancement de ma candidature suit les dates électorales de la Fédération, la commission fédérale des opérations électorales ayant fixée la date de début de la campagne au 15/06/2020. Le temps d’établir les documents requis, d’obtenir des attestations, et de déposer une liste provisoire de 39 noms auprès de la commission comme la réglementation le prévoit, nous avons reçu sa confirmation que la demande de candidature était enregistrée et donc que la candidature est déclarée. Il ne s’agit pas de l’élection du président, mais de celle d’un projet, d’une équipe et d’un président.

Nous allons combiner une campagne de terrain pour aller à la rencontre des clubs, et une campagne d’un genre nouveau, via des webinaires où je partagerai avec les présidents par catégories de clubs. L’idée est de démontrer ainsi l’application effective du PACT (Plan d’Action du Club de Tennis), de mettre en place une relation ascendante, afin de devenir une fédération moderne.

Plan d’Action de Club de Tennis (PACT) pour les clubs - © "Agir et Gagner"

40 ans que je donne ma vie au tennisCela fait 40 ans que je donne ma vie au tennis. J’ai envie d’accomplir cette modernisation de l’instance. Ensuite, je verrai si j’y trouve d’autres défis passionnants ou si j’envisage plutôt de passer plus de temps en famille. L’idée est de donner un avenir à ma fédération, et de faire en sorte que ceux qui nous succéderons la trouve en bon ordre de marche.

De quelle manière la crise sanitaire liée au Covid-19 a-t-elle influencé la conception de votre programme ?

La crise a permis de vérifier la qualité du modèle de gouvernance de la FFT et le principe de subsidiaritéLa crise a d’abord permis de vérifier la qualité du modèle de gouvernance de la FFTFFTFédération française de tennis. Depuis décembre 2019, nous avons mis en place le principe de subsidiarité (selon lequel une autorité centrale ne peut effectuer que les tâches qui ne peuvent pas être réalisées à l'échelon inférieur), terme le plus moderne dans les organisations, visant à donner davantage de pouvoir au niveau le plus proche du terrain et davantage de marge de manœuvre là où est le lien de proximité, au niveau des clubs et des comités départementaux. Les ligues et la FFT viennent ensuite en renfort, avec un procédé d’ « ascenseur à questions » où les questions montent et les réponses descendent. En dernier lieu, si la Fédération n’a pas la réponse, elle s’entoure d’experts. Nous avons ainsi pu, grâce à cette organisation, être parmi les premiers à proposer au ministère un protocole, pensé pour l’échelon de proximité, les décideurs locaux.

L’importance de la santé confortéeEnsuite, la crise a conforté l’importance de la santé en général. Or, le sport est le premier acte de santé et il a été prouvé scientifiquement que les sports de raquettes favorisent la longévité, avec 9,1 mois d’allongement de la durée moyenne de vie.

Il est possible de communiquer différemmentLe troisième enseignement de la crise est la démonstration qu’il est possible de communiquer différemment. Il s’agit d’aller à l’essentiel et de fournir des réponses aussi vite que possible, de favoriser les prises de décision et l’efficacité de la prise de décision. Les webinaires, et au sens large la digitalisation de l’instance, peuvent y contribuer. On propose ainsi aux clubs, via le PACT, d’utiliser le digital et Microsoft Teams pour demander à la FFT les actions ou services dont ils ont besoin, ce qui met un terme au système pyramidal et permet à la FFT d’intervenir et de donner des réponses sans se déplacer.

UTS - © UTS

Autre conséquence de la crise, l’émergence de nouveaux formats de compétitions tels l’Ultimate Tennis Showdown (UTS) visant à rajeunir la « fanbase » de votre discipline. Qu’en avez-vous pensé ?

Quand on est fan, il faut la dramaturgie du cinquième setToutes les expériences sont bonnes, mais quand on est fan, il faut la dramaturgie du cinquième set. Patrick Mouratoglou, instigateur de cette nouvelle compétition, est un passionné qui cherche toujours à faire progresser sa discipline. La lecture de la situation et de l’âge moyen du pratiquant est l’axe clef de mon engagement dans le tennis tant au niveau national qu’international. Le tennis professionnel doit regarder ses racines et reconnaître le rôle des nations dans le recrutement des fans et des joueurs de haut niveau. Tous ont commencé à jouer dans un club via un territoire et ont bénéficié du soutien d’associations régionales (Europe, Afrique, etc.). S’il n’y a pas une reconnaissance du rôle des fédérations et donc du tennis amateur, on ira vers une raréfaction du nombre de pratiquants et de fans.

Cours de tennis pour les jeunes - © D.R. Il y a actuellement 95 % des pratiquants du tennis qui sont dans 20 pays. Sur les 205 pays membres de l’ITF, moins de 95 ont au moins un garçon ou une fille dans un classement ATP ou WTA. Si on ne crée pas de héros local, de nombreux territoires ne vont jamais être intéressés par le tennis. Le problème de la participation est donc mondial et non franco-français. Mais, pour ce faire, il faut des moyens (formation de joueurs, système de compétitions, encadrement, etc.) alors que le parent pauvre du tennis mondial, ce sont les fédérations.

Reconnaissance du match libre, élargi aux non classés et 4e série adultesAu début de mon mandat, l’évaluation montrait que 89 % des jeunes de 8 à 18 ans, ne faisaient pas de matches car ils étaient non classés. Puis, on a fait reconnaître le match libre, que l’on a élargi aux non classés et 4e série adultes (classés entre 30 et non classés). Je sais que les clubs en ont besoin car 74 % des adultes dans les clubs sont en 4e série. Or, ce sont eux qui font tourner l’économie du tennis. Si on ne renouvelle pas ses générations, nos effectifs vont diminuer. Si les gamins ne jouent pas, ils ne sont donc pas devant la TV.

Tennis Club de Massiac (Cantal) - © NT/VB

De quelle réalisation êtes-vous le plus fier concernant votre premier mandat ?

Il y a en fait trois choses dont nous sommes fiers, avec la satisfaction de l’artisan, lequel se retourne et regarde le travail effectué avant de le livrer :

1.- La digitalisation de la fédération. On a notamment imaginé Ten’Up coach, extension de la plateforme où les enseignements pourront renseigner des informations et les transmettre aux parents. Cela va dans la logique de la fin d’une structure pyramidale, car les gens veulent désormais être informés immédiatement.

2.- La réinstallation de la famille au cœur du système de formation vers le haut niveau. C’est elle qui conduit désormais le parcours de l’enfant, qui décide dans son intérêt d’une structure ou d’un club. C’est la fin de la filière univoque. Le tryptique famille / coach / structure est désormais presque à la carte, adaptable.

3.- La nouvelle organisation fédérale avec la proximité comme réponse. Le club est la clef, c’est là que le jeu naît et grandit et où l’on retrouve la formidable énergie des bénévoles.

Roland-Garros : l'édition 2020 reprogrammée du dimanche 27/09 au dimanche 11/10/2020

Roland-Garros : l'édition 2020 reprogrammée du dimanche 27/09 au dimanche 11/10/2020

• « Le tournoi de Roland-Garros, si les conditions sanitaires liées à la crise du Covid-19 le permettent, se déroulera sur trois semaines, du 21/09 au 11/10/2020. Le tournoi du Grand Chelem parisien bénéficie ainsi d’une semaine supplémentaire, ce qui permettra aux épreuves de qualifications d’avoir lieu à partir du 21/09/2020 », annonçait la FFT le 17/06/2020.

• Le maintien de l’US Open (à huis clos du 31/08 au 13/09/2020) contraint l’édition 2020 de Roland-Garros à être reportée d’une semaine supplémentaire, soit du 27/09 au 11/10/2020, comme l’avait affirmé le quotidien Le Parisien le 24/04/2020.

• Le tournoi de Roland-Garros, prévu initialement du 24/05 au 07/06/2020 avait été reporté par la FFT (le 17/03/2020), à cause de la pandémie de Covid-19, à la quinzaine allant du 20/09 au 04/10/2020.

Dans la colonne de vos succès, il y a le report de Roland-GarrosRoland-Garros en septembre 2020. Avez-vous le sentiment d’avoir eu raison avant tout le monde ?

Trois mois doivent encore se passer avant le premier matchJe ne m’emballe pas car trois mois doivent encore se passer avant le premier match sur terre battue. Or, je vois dans la rue que les gens négligent le masque. Il faut continuer à user des gestes barrières et montrer l’exemple au sein des clubs car nous sommes devenus des soldats de la République pour le bien commun. Je suis fier de la décision d’ouvrir le Centre national d’entraînement (CNE) et ses 40 lits au service de l’AP-HP car personne ne nous y obligeait.

Roland-Garros - © D.R.

La décision du report de Roland-Garros n’est pas un coup de têteLa décision du report de Roland-GarrosRoland-Garros n’est pas un coup de tête. A mon arrivée aux affaires en 2017, nous avions mis en place un plan de gestion des risques où l’annulation de Roland-Garros figurait le 21e et dernier point. Dès la fin décembre 2019, nous avons opéré une veille de la situation chinoise notamment par rapport à l’approvisionnement. Puis, à partir de l’affaire du Diamond Princess en janvier 2020 (un bateau confiné dans le port de Yokohama, au Japon, avec de multiples cas d’infection au Covid-19 à bord), nous avons activé la cellule de crise avec Jean-François VilotteJean-François Vilotte, notre directeur général, comme chef de cellule. Lorsque les premières annulations sont arrivées, j’ai très vite demandé non pas quelles étaient les hypothèses, mais quelles étaient nos options. Puis, au fur et à mesure des annonces, des options tombent et d’autres demeurent. L’option 1 était de jouer avec une jauge de 5 000 personnes, l’option 2 de le faire à huis clos et la 3 de jouer en septembre 2020. Cette dernière fut très vite la seule à rester debout.

Roland-Garros 2020 : « Le nombre de spectateurs admis dans le stade sera de 50 % à 60 % de la jauge habituelle »

Roland-Garros 2020 : « Le nombre de spectateurs admis dans le stade sera de 50 % à 60 % de la jauge habituelle »

• « La billetterie de Roland-Garros 2020 ouvrira le 09/07 en accès prioritaire pour les licenciés FFT et le 16/07/2020 pour le grand public.

• Compte tenu du contexte sanitaire évolutif, le système de réservation des trois courts principaux (Philippe-Chatrier, Suzanne-Lenglen et Simonne-Mathieu) évolue pour plus de flexibilité. Les billets seront en effet uniquement vendus selon le jour, le court et la catégorie de place. L’emplacement précis et définitif sera ainsi communiqué aux acheteurs mi-septembre 2020.

• Si l’évolution de la situation sanitaire est favorable, des ventes complémentaires de billets pourront avoir lieu début septembre. En revanche, si la situation imposait des normes plus contraignantes, obligeant le cas échéant à réduire le nombre de spectateurs, l’organisation du tournoi procéderait au remboursement des tickets excédentaires.

• Sur les trois courts principaux, le placement en tribune sera soumis à un protocole précis : sur chaque rang, un écart d’un siège entre chaque groupe d’acheteurs qui sera composé au maximum de quatre personnes désireuses de rester assises côte à côte. Sur les courts annexes, un siège sur deux sera condamné physiquement, le placement étant libre sur les sièges disponibles.

• Ainsi le nombre de spectateurs admis dans le stade sera de 50 à 60 % de la jauge habituelle. Cette réduction permettra le respect strict des gestes barrières. »

FFTFFTFédération française de tennis, le 02/07/2020

• Le court Philippe-Chatrier (15 000 places) pourrait accueillir entre 10 000 et 12 000 personnes.

• Le court Suzanne-Lenglen (10 000 places) pourrait accueillir entre 7 500 et 9 000 personnes.

• Le court Simonne-Mathieu (5 000 places) pourrait accueillir entre 2 500 et 3 000 personnes.

Que pensez-vous de la proposition de Bernard CaïazzoBernard Caïazzo, président de Première LiguePremière LigueSyndicat de présidents de clubs professionnels de football français, créé le 01/09/2015, de constituer un fonds permanent de 500 M€ pour le sport utilisable en cas de crise comme celle du Covid-19 ?

Un fonds pour permettre aux grands événements sportifs et culturels d’assurer leur continuitéOn a proposé un dispositif similaire fin avril 2020 au ministre des Finances et du Budget. Il faut qu’il y ait un fonds pour permettre aux grands événements sportifs et culturels d’assurer leur continuité. WimbledonWimbledon, qui avait pris une assurance avec le SRAS (en 2002), ne pourra plus le faire à l’avenir car les compagnies d’assurance ne sont pas folles et ne vont plus garantir cela. Il va falloir en tout cas modifier nos modes de vie, cultiver un certain temps la distanciation sociale et apprendre à vivre avec ce virus.

Quels sont les chantiers prioritaires pour le tournoi du Grand ChelemGrand ChelemLes quatre tournois du Grand Chelem sont l'Open d'Australie, les Internationaux de France de Roland-Garros, Wimbledon (ANG) et l'US Open. Ces quatre tournois, à la fois masculins et féminins, sont indépendants de l'ATP et de la WTA. parisien d’ici aux JO de 2024 ?

On a ainsi investi près de 400 M€ dans le nouveau stadeOn a mis en place un dispositif visant à responsabiliser et à valoriser les compétences. Notre slogan, « Agir et Gagner », c’est gagner des titres, mais c’est aussi gagner des moyens, des licenciés et des compétences. Ce sont les quatre éléments cardinaux qui sont importants et qui structurent l’ambition de Roland-Garros. Du coup, on agit dans ces directions et, agir, c’est transformer. On a ainsi investi près de 400 M€ dans le nouveau stade, donc on ne peut pas envisager de gagner uniquement des titres avec un tel investissement.

Le court Philippe-Chatrier muni d’un toit - © Roland-Garros

On veut essayer de gagner des licenciés par l’ouverture du site de Roland-Garros à l’année via le Roland-Garros tennis Club, où les clubs pourront venir passer une journée. On avait également caressé le projet, avant que le Covid-19 ne nous en empêche, d’accueillir un grand tournoi de basket féminin. L’idée est d’utiliser ce stade à l’année pour quelques spectacles, événements et concerts ou festivals de musique comme un « Festival de la terre ».

Quels sont les liens de la FFTFFTFédération française de tennis avec le sport scolaire ? Comment les renforcer ?

"De la cour au court", action pour le monde scolaire Nous avons proposé une action identifiée dans le PACT, « de la cour au court », une action qui consiste en la création d’un support pédagogique (en lien avec l’Éducation Nationale, l’UNSSUNSSUnion Nationale du Sport Scolaire. et l’USEPUSEPUnion sportive de l'enseignement du premier degré. Fédération de sport scolaire de l'école primaire française. ), un dispositif qui va se déployer sur tout le territoire. On a d’abord testé le système via quatre écoles du Val d’Oise avant que 1 000 enseignements ne soient concernés par la dernière phase de tests. L’idée est de fournir aux classes le matériel adapté pour faire de la cour d’école un court de tennis.

Les objectifs visés par Ten’Up un an après le lancement sont-ils atteints ? Que reste-t-il à faire ?

Une vingtaine d’évolutions de Ten'Up sont programméesUne vingtaine d’évolutions de la plateforme sont programmées, dont la possibilité prochaine d’y « uploader » son certificat médical. Le match libre est désormais possible donc, et on prévoit d’utiliser Ten’Up comme marketplace, avec la possibilité d’acheter des produits sur le « pro shop », avec un système de « click and collect ». Il s’agit de favoriser le lien entre les adhérents et les magasins. Enfin, outre le Ten’Up coach, on va lancer Ten’Up club, une sorte de réseau social dédié au tennis pour la communauté de pratiquants, pour échanger autour de la vie du club.

Ten’up - © FFT

Où en est le développement du padel sous l’égide de la FFT ? Peut-on imaginer la création d’équipements modulables alliant foot à 5, basket 3 VS 3 et padel par exemple ?

Je ne suis pas favorable à des équipements modulablesNous avons créé 256 pistes de padel supplémentaires. Nous avons lancé le FFT Padel Tour pour en assurer la progression. Nous avons créé un poste de manager 100 % padel. Nous avons un élu français qui siège au board de la Fédération Internationale de Padel, Hubert Picquier. Nous approchons des 10 000 classés. Je ne suis pas favorable à des équipements modulables. Le padel est un sport à part entière et doit être développé comme tel. Pour cela, nous avons mis en chantier le projet du centre national de padel sur l’Ile de Puteaux (Hauts-de-Seine) ont nous sommes devenus concessionnaires. En clair, nous avons posé les fondations sur lesquelles nous allons bâtir pour les 10 ans qui viennent.

Padel - © FFT

Comment avez-vous intégré la RSERSEResponsabilité sociale des entreprises et notamment l'écologie, thématique porteuse, à votre programme ?

Favoriser l’innovation et l’exigence environnementaleNous avons un plan d’action RSERSEResponsabilité sociale des entreprises diffusé tout au long du programme. Il faut favoriser l’innovation et l’exigence environnementale. On a déjà fait beaucoup comme le zéro plastique à Roland-Garros ou lors de l’extension du site, avec un projet qui s’insérait parfaitement dans les serres d’Auteuil et permet de faire connaissance avec la végétation du monde. On envisage de créer le « Festival de la terre », un festival musical autour de la notion défense de la planète et on imagine des actions spécifiques pour favoriser la reforestation sur des territoires, notamment la forêt méditerranéenne. On pense à y participer en imaginant que chaque ace réussi permette de planter un arbre et que les enfants des écoles de tennis réalisent ce geste.

FFT : 11 e édition du Tour de France de l’Opération Balle Jaune du 29/06 au 06/08/2020

FFT : 11e édition du Tour de France de l’Opération Balle Jaune du 29/06 au 06/08/2020

• « Le Tour de France 2020 de l’Opération Balle Jaune a lieu cette année du 29/06 au 06/08/2020. Il s’agit de la 11e édition de cette action phare de l’engagement sociétal de la Fédération Française de Tennis, qui permet le recyclage des balles usagées afin de les transformer en sols sportifs. 

• Pendant plus d’un mois, un camion de la société COVED, partenaire de l’opération, va donc sillonner la France afin de récupérer environ 1,3 millions de balles usagées au sein des centres de collecte des ligues. 26 dates sont programmées cette année pour un total 37 points de collecte.

• Cette initiative a déjà permis de récolter 12,3 millions de balles usagées depuis 2009. Depuis le début de cette opération, 44 sols sportifs ont ainsi pu voir le jour. »

FFT le 30/06/2020

Parlez-nous de votre projet de classement mondial élaboré via votre poste au sein de la Fédération internationale. Quels objectifs poursuit-il ?

Associé aux fédérations anglaise et américaine pour co-financer avec l’ITF ce classementLe projet mobilise une trentaine de personnes entre techniciens et prestataires de l’ITFITFInternational Tennis Federation, Fédération internationale de tennis. Fondée le 01/03/1913. Basée à Londres (ANG).. On s’est associé aux Fédérations anglaise et américaine pour co-financer avec l’ITFITFInternational Tennis Federation, Fédération internationale de tennis. Fondée le 01/03/1913. Basée à Londres (ANG). ce classement baptisé World tennis number (WTN). C’est un algorithme qui évalue le niveau de jeu des joueurs et joueuses avec un classement mixte allant de 40 à 1 et qui attribue une « Game Zone » à chacun. Ce « Game Zone » définit les personnes qui peuvent me défier et jusqu’où je peux aller défier d’autres joueurs. Nous sommes en fin de phase de test, avec 20 pays qui fournissent leurs résultats.

Ce classement va devenir l’armature d'édifices nationauxL’idée de départ date de 2015, quand j’étais membre de la commission développement de l’ITF, commission que je préside aujourd’hui. Il nous fallait alors une véritable stratégie. Or, qu’est-ce qui définit une nation développée de tennis ? Une telle nation a cinq atouts : un système de classement, un système de compétitions, un système de coachs, une bonne gouvernance et une bonne communication, de préférence via le digital. Ainsi, avec ce classement international, on offre une de ces briques à tous les territoires du monde. Ce classement va devenir l’armature de leur édifice national. Il s’agit aussi de donner aux gens le plaisir de la compétition. On doit valider en juillet les dernières étapes du projet.

Giudicelli Bernard

Fiche n° 21493, créée le 21/02/17 à 10:08 - MàJ le 24/02/20 à 15:06

Giudicelli Bernard

Date de naissance : 20/02/1958

Parcours Depuis Jusqu'à
Fédération Française de Tennis
President Février 2017 Aujourd'hui
Février 2017 Aujourd'hui
Ligue Corse de Tennis
President 1991 Aujourd'hui
1991 Aujourd'hui
Fédération Française de Tennis
Member of the Board of Directors 1991 Aujourd'hui
1991 Aujourd'hui
Mission Locale Bastia
Director 1983 Aujourd'hui
1983 Aujourd'hui
Davis Cup Committee
Chairman Décembre 2015 à Octobre 2018
Décembre 2015 Octobre 2018
International Tennis Federation
Member of the Board of Directors Septembre 2015 à Octobre 2018
Septembre 2015 Octobre 2018
Fédération Française de Tennis
General Secretary Février 2013 à Février 2017
Février 2013 Février 2017

Formation :

• 1977-1982 : Université de la Méditerranée Aix-Marseille II

Lieu de naissance :

• Marseille (Bouches-du-Rhône, France)


Fédération Française de Tennis

Fiche n° 4738, créée le 21/02/17 à 10:06 - MàJ le 22/01/20 à 09:41

Fédération Française de Tennis

Activité : Fédération française de tennis, beach tennis et padel
Création : 1920 (Fédération Française de Lawn Tennis) ; 1976 (FFT)
Président : Bernard Giudicelli (depuis le 18/02/2017)
Secrétaire général : Alain Fischer (depuis le 18/02/2017)
Trésorier général  : Hughes Cavallin (depuis le 18/02/2017)
Directeur général  : Jean-François Vilotte (depuis le 01/11/2018)
Directreur marketing et développement économique  : Stéphane Morel, directeur général ajoint
Effectif : moins de 500 salariés
Principaux tournois organisés : Roland-Garros (Grand Chelem), Rolex Paris Masters (ATP World Tour, Masters 1000)
Licenciés
• 2018 : 978 893
• 2017 : 1 018 721
Clubs (2018) : 7 722
Chiffre d’affaires (2019) : 325 M€
• dont 281 M€ pour les activités événementielles dont Roland-Garros


Partenaires officiels :
BNP Paribas (banque) : Tournoi de Roland-Garros : parrain officiel, depuis 1973, jusqu’en 2021, estimé à 15 M€ par saison
Engie (fournisseur d'électricité et de gaz) : partenaire de l'équipe de France de Fed Cup, de 15 tournois féminins (les « Engie Open »), de Roland-Garros (depuis 2014)
Rolex (horloger) : depuis 2018
Lacoste (équipementier) : pour les équipes de France (seniors, juniors et de paratennis), 2020-2025

Fournisseurs officiels :
Tennis Magazine (média)
• Peugeot (automobile)
Sports Études Academy (groupe scolaire pour jeunes sportifs)
TechnoGym (matériel de fitness)

Partenaires Padel :
Babolat (FRA, équipementier) : 2017-2020 (quatre ans) ; droits de dénomination du circuit « My Padel Tour FFT, by Babolat »
• SmartTrade (logiciels financiers)

Distributeur officiel :
• Intersport
(FRA, distribution), depuis 2019


  • Catégorie : Instances
  • Entitée(s) affiliée(s) : Roland-Garros



Fédération Française de Tennis
Service comptabilité
2 avenue Gordon Bennett
75016 Paris - FRANCE
vCard meCard .vcf VCARD

Fin
loader mask
1