Début

« L’eSport a le potentiel de croissance des revenus le plus élevé de l’industrie du sport » (PwC)

Paris - Publié le jeudi 23 janvier 2020 à 13 h 00 - n° 173021 « Pour la deuxième année consécutive, l’eSport présente le potentiel de croissance des revenus le plus élevé, toutes régions confondues. L’engouement pour cette discipline ne devrait pas se tarir de sitôt, selon les leaders du secteur », indique le cabinet d’audit et de conseil PwC dans l'édition 2019 de son étude « Industrie du sport : le bon moment pour se transformer ». 

« Au cours des trois à cinq prochaines années, l’industrie du sport toute entière devrait connaître une progression favorable à un taux annuel de 6,4 %, un taux toutefois inférieur à celui de 7,4 % enregistré ces trois à cinq dernières années. En termes de sources de revenus, l’exploitation des droits sur les médias numériques devrait être le principal moteur de la croissance globale, avec des taux estimés à 9,7 % au cours des trois à cinq prochaines années », poursuit l'étude de PwC.

« Près de 94 % des leaders de l’industrie du sport considèrent que l’innovation est importante (15 %) voire très importante (79 %) pour une organisation sportive. Les femmes représentant 70 à 80 % du marché de la consommation - via leur pouvoir d’achat et leur influence - le public féminin incarne un immense potentiel encore inexploité », ajoute l'étude.
Etude PwC : "Industrie du sport : le bon moment pour se transformer" - © PwC
Etude PwC : "Industrie du sport : le bon moment pour se transformer" - © PwC
  • Cette étude a été réalisée par l'équipe PwC Sports Advisory en Suisse entre juin et août 2019 via un total de 590 questionnaires remplis en provenance de 49 pays.

Marché du sport : les acteurs d’Afrique et d’Amérique du Sud, les plus optimistes, prévoient 9 % de croissance lors des trois à cinq prochaines années

Perspectives de croissance en fonction du marché de prédilection des personnes interrogées - © PwC

« Géographiquement, on distingue trois groupes présentant des profils de croissance différents :

• L’Europe, l’Amérique du Nord et la région de l’Australasie devraient connaître dans les prochaines années une croissance plus faible qu’auparavant. D’après nous, ce ralentissement est un signe de saturation de l’industrie du sport, à laquelle s’ajoute une concurrence accrue provenant d’autres formats de divertissement.

• L’Asie et le Moyen-Orient ont été les marchés les plus prometteurs ces dix dernières années. Leurs prévisions de croissance se stabilisent, mais devraient rester robustes pour les trois à cinq prochaines années.

• Les marchés émergents de l’Afrique et de l’Amérique du Sud sont prêts à rattraper leur retard. »

PwC, janvier 2020

Marché du sport : les acteurs des équipes et les clubs sportifs, les plus optimistes, prévoient 9,1 % de croissance lors des trois à cinq prochaines années (contre 8 % auparavant)

Perspectives de croissance du marché en fonction du type d’organisation - © PwC

Le football et le basketball de nouveau en tête du classement des sports traditionnels en termes de potentiel de croissance (étude PwC)

Top 10 des sports en termes de potentiel de croissance des revenus - © PwC

• « Véritables sports internationaux, le football et le basketball arrivent de nouveau en tête du classement des sports traditionnels en termes de potentiel de croissance des revenus. Armées d’atouts majeurs qui confirment leur position de créateurs de contenu premium de premier plan, ces deux disciplines semblent être en passe de poursuivre leur croissance sur de nombreux marchés.

• Nouveauté intéressante dans le classement de cette année : l’ajout du sport urbain à notre liste, lequel a immédiatement rejoint le top 10. Signe que le sport devient de plus en plus un véritable mode de vie. »

PwC, janvier 2020

Marché du sport : l’exploitation des droits sur les médias numériques, principal moteur de la croissance globale devant le sponsoring et la publicité

Taux de croissance annuel attendu en fonction de la source de revenus - © PwC

  • « La relation directe avec les fans est très intéressante dans la mesure où elle offre aux détenteurs de droits la possibilité de renforcer leur relation à leur sport pour peut être en tirer davantage de revenus par la suite. Mais elle représente aussi une menace, car il n’y a plus d’intermédiaire pour assumer les risques en acquérant les droits », déclare Murray Barnett, responsable du sponsoring et des partenariats commerciaux chez Formula One Group, dans l'étude PwC.
Fin
loader mask
1