Début

Paris 2024 : les syndicats de l’hôtellerie protestent contre le partenariat entre le CIO et Airbnb

Paris - Publié le jeudi 21 novembre 2019 à 17 h 50 - n° 168501 « Le partenariat entre le CIOCIOComité International Olympique et AirbnbAirbnb est inopportun. Il est outrageux de faire de cette entreprise qui joue de la dérèglementation dans tous les pays du monde un partenaire mondial du CIO. Où est la moralité ? », déclare l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie (UMIH), à l’occasion de son 67e congrès à Biarritz (Pyrénées-Atlantiques), le 20/11/2019. Le service de location de logements entre particuliers, est devenu partenaire mondial TOP du CIO (1er niveau) jusqu’en 2028, selon l’annonce faite par le Comité International Olympique le 18/11/2019.

« De plus, ce partenariat est totalement irrespectueux envers les professionnels de l’hôtellerie qui ont travaillé depuis la phase de candidature avec l’équipe d’organisation des Jeux Olympiques d'été de Paris 2024. L’offre hôtelière parisienne et francilienne était d’ailleurs un atout dans le dossier de candidature de la ville de Paris », souligne l’UMIH. « Une fois de plus, deux règlements différents pour le même match, où est le fair-play ? », demande Roland Héguy, président confédéral de l’UMIH, le 20/11/2019.

« Que vient faire Airbnb dans cette offre ? Des questions se posent à présent : n’est-il-pas temps que l’hébergement Airbnb réponde aux mêmes contraintes et normes que les hôtels en matière de sécurité, d’accessibilité et d’accueil 24 / 24 pour assurer la même protection aux clients ? Faut-il revenir sur les contrats globalisés passés entre les hôteliers et l’équipe d’organisation des JO ? », poursuit l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie. La mairie de Paris condamne également ce partenariat CIO - Airbnb (lire ci-dessous).
UMIH - © D.R.
UMIH - © D.R.

« Airbnb est un facteur d’augmentation du prix des loyers et d’aggravation de la pénurie de logements sur le marché locatif » (A. Hidalgo, maire de Paris)

Anne Hidalgo, maire de Paris - © D.R. • « En soustrayant à Paris un nombre important de logements, AirbnbAirbnb est un facteur d’augmentation du prix des loyers et d’aggravation de la pénurie de logements sur le marché locatif, pénalisant l’ensemble des Parisiennes et des Parisiens, et, en particulier, les classes moyennes.

• Les conséquences se mesurent parfois à l’échelle d’immeubles, de rues, lorsque ce ne sont pas des quartiers entiers qui sont touchés, générant des nuisances pour les riverains, déstabilisant le commerce local et concurrençant durement l’hôtellerie traditionnelle.

• Nous affirmons notre totale détermination (…) afin d’obtenir un renforcement des règles encadrant les plateformes de location et, le cas échéant, à les faire interdire. »

Anne HidalgoAnne Hidalgo, maire de Paris et candidate à sa réélection en 2020, dans une lettre adressée à Thomas Bach, président du CIOCIOComité International Olympique, le 18/11/2019

  • La mairie de Paris a refusé que le groupe pétrolier TotalGroupe Total devienne partenaire premium des Jeux Olympiques d'été de Paris 2024Jeux Olympiques d’été de Paris 2024Organisés à Paris (FRA) du 26/07 au 11/08/2024., via un véto d’Anne HidalgoAnne Hidalgo exprimé le 03/06/2019. 
  • « Il s’agit d’un cas de figure différent de Total, puisqu’il ne s’agit pas d’un partenariat avec Paris 2024, mais bien avec le CIOInternational Olympic Committee, pour huit ans. Dans le cas présent, nous n’avons donc pas la possibilité de faire échec à Airbnb, comme nous l’avions fait pour Total », indique Ian Brossat, adjoint à la maire de Paris chargé du Logement, au magazine Marianne, le 18/11/2019. 
  • « Anne Hidalgo s’engage à organiser immédiatement après les élections municipales de 2020 un référendum pour définir les bonnes conditions d’usages d’Airbnb », déclare Emmanuel Grégoire, premier adjoint à la maire de Paris en charge du budget, de la transformation des politiques publiques et des relations avec les arrondissements, sur Franceinfo, le 18/11/2019.

CIOCIOComité International Olympique : Airbnb (location), partenaire mondial TOP (1er niveau) jusqu’en 2028 pour 500 millions de dollars

  • airbnb x CIO - © airbnb x CIO Le partenariat, qui couvre cinq éditions des Jeux sur neuf ans, est évalué à 500 M$ (452 M€ au 18/11/2019) selon The Financial Times.
    • « Airbnb est partenaire exclusif pour la catégorie des ”produits d’hébergement uniques et services d’expérience uniques”. »
  • « Cet accord a pour but de créer une nouvelle norme en matière d’hébergement, une norme qui sera gagnante pour les villes hôtes, pour les spectateurs et les fans, mais aussi pour les athlètes. Il comprend des dispositions relatives à l’hébergement qui permettront de réduire les coûts pour les organisateurs des Jeux Olympiques et les autres parties prenantes, de réduire au minimum les besoins en matière de construction de nouveaux logements pour la période des Jeux, et de générer un revenu direct pour les résidents et hôtes locaux. En coopérant avec le Comité International Paralympique (IPCIPCInternational Paralympic Committee (Comité international paralympique)), Airbnb fera également la promotion d’un hébergement qui favorise l’accessibilité des personnes en situation de handicap ou ayant d’autres besoins en matière d’accessibilité », poursuivait le CIOCIOComité International Olympique
  • Airbnb était sponsor national des Jeux Olympiques d'été de Rio de Janeiro 2016Jeux Olympiques d'été de Rio de Janeiro 2016Organisés du 05 au 21/08/2016 et des Jeux Olympiques d’hiver de PyeongChang 2018Jeux Olympiques d’hiver de PyeongChang 2018Organisés à PyeongChang (Corée du Sud) du 09 au 25/02/2018..

CIOCIOComité International Olympique : la plateforme Athlete365, « un soutien et une formation aux athlètes qui souhaiteraient devenir des hôtes Airbnb »

  • Plateforme Athlete365 - © CIO « Tout au long de ce partenariat, le CIOCIOComité International Olympique mettra à la disposition des athlètes concourant aux Jeux Olympiques et Paralympiques des logements Airbnb d’une valeur totale d’au moins 28 M$ (25 M€) en vue de leurs déplacements pour les compétitions et les entraînements », explique le CIO le 18/11/2019.
  • L’accord porte sur les Jeux Olympiques de Tokyo 2020, les Jeux Olympiques d’hiver de Beijing 2022, les Jeux Olympiques de Paris 2024, les Jeux Olympiques d’hiver de Milano Cortina 2026 et les Jeux Olympiques de Los Angeles 2028.
    • il comprend également les droits marketing pour l’IPC et les Jeux Paralympiques tout au long de l’accord de collaboration à long terme CIOCIOComité International Olympique - IPCIPCInternational Paralympic Committee (Comité international paralympique), ainsi que pour les Jeux Olympiques de la Jeunesse.

« S’entraîner ou visiter la ville en compagnie d’un(e) athlète » (CIO)

  • « Le CIO et Airbnb proposeront des services d’expérience avec des olympiens pour offrir à ces derniers des possibilités de revenus directs, soulignant ainsi les efforts déployés par le CIO pour soutenir les athlètes et les placer au cœur du Mouvement olympique. Prévu pour début 2020, le lancement de cette nouvelle catégorie permettra de réaliser l’objectif d’Airbnb qui est de favoriser l’autonomisation économique grâce à des athlètes du monde entier qui proposeront des expériences, et ce au-delà du cadre temporel et géographique des Jeux. Ces expériences qui font la promotion du sport et de l’activité physique incluront par exemple la possibilité de s’entraîner avec un/e olympien/ne ou encore d’explorer une ville avec un/e athlète d’élite. Dans les prochains mois, Airbnb et le CIO apporteront, par le biais de la plateforme Athlete365 du CIO, un soutien et une formation aux athlètes qui souhaiteraient devenir des hôtes sur la plateforme “expériences d’Airbnb”  », explique le CIO le 18/11/2019.

« S’assurer que l’organisation efficace des JO est durable et laisse un héritage à la communauté hôte » (T. Bach, CIOCIOComité International Olympique)

Joe Gebbia (Airbnb) et Thomas Bach (CIO) - © CIO “Ce partenariat novateur renforce notre stratégie qui est de s’assurer que l’organisation efficace des Jeux Olympiques est durable et laisse un héritage à la communauté hôte.

• Avec le soutien d’Airbnb, nous offrirons également de nouvelles possibilités aux athlètes du monde entier de générer leurs propres revenus en faisant la promotion de l’activité physique et des valeurs olympiques.

• Ce partenariat profitera directement aux athlètes, en plus des 5 Md€ que le CIOCIOComité International Olympique leur distribue durant cette Olympiade via les comités d’organisation et les organismes sportifs du monde entier.”

Thomas Bach, président du CIO, le 18/11/2019

“Airbnb et le CIO ont une solide réputation en matière d’organisation et d’accueil lors de grands événements mondiaux.

• Notre partenariat olympique veillera à ce que les Jeux soient la manifestation la plus inclusive et accessible tout en étant durable, et qu’ils laissent un héritage positif durable aux athlètes et aux communautés hôtes.

• La mission d’Airbnb est de créer un monde où n’importe qui peut se sentir chez soi n’importe où, et nous sommes fiers que l’esprit olympique soit diffusé au sein de notre communauté.”

Joe Gebbia, co-fondateur d’Airbnb, le 18/11/2019

Airbnb

Fiche n° 7486, créée le 02/08/18 à 11:01 - MàJ le 21/11/19 à 11:23

Airbnb

Activité : locations de logements entre particuliers
Création : 2008
Fondateur et PDG : Brian Chesky
Chiffres clés :
• 7 millions de biens listés
• 500 millions de personnes inscrites
Présence :
• 100 000 villes
• 191 pays
Effectif (2019) : 12 736 salariés
Chiffre d’affaires 2017 : 2,6 Md$
Résultat net 2017 : 93 M$

Sponsoring sportif  :
CIO : 2020-2028, environs 500 M€



Airbnb
888 Brannan St,
CA 94103 San Francisco - ETATS-UNIS
vCard meCard .vcf VCARD

International Olympic Committee

Fiche n° 1090, créée le 06/02/14 à 18:33 - MàJ le 19/11/19 à 12:19

International Olympic Committee

Activité : Comité International Olympique, en charge de l’organisation des Jeux Olympiques et de la promotion des valeurs olympiquesx dans le monde
Fondateur : Pierre de Coubertin
Création : 23/06/1894
Président : Thomas Bach (élu le 10/09/2013 pour un mandat de huit ans)
Membres : 95 membres actifs (membres individuels, athlètes actifs, représentants des Fédérations internationales ou représentants des Comités nationaux olympiques) au 24/06/2019.
Effectif : environ 500 salariés

Partenaires mondiaux Top :
Coca-Cola (USA, boissons) : partenaire depuis 1928, partenaire Top depuis 1986, jusqu’en 2032
Mengniu (CHN, produits laitiers) conjoint avec Coca-Cola pour 2020-2032)
Atos (FRA, services informatiques) : depuis 2001, jusqu’en 2020
Dow (USA, produits chimiques), jusqu’en 2020
General Electric (USA, énergie, santé, transports, infrastructures) : depuis 2006, jusqu’en 2020
Omega (SUI, horloger) : depuis 2004, jusqu’en 2032
Panasonic (JAP, électronique grand public) : depuis 1987, jusqu’en 2024
Procter & Gamble (USA, produits d’entretien et de soin) : depuis 2010, jusqu’en 2020
Samsung (CdS, électronique) : depuis 1998, jusqu’en 2028
Visa (USA, paiement électronique) : depuis 1986, jusqu’en 2032
Bridgestone (JAP, pneumatiques) : depuis 2014, jusqu’en 2024
Toyota (JAP, automobile) : depuis 2017, jusqu’en 2024
Alibaba (CHN, e-commerce) : depuis 2017, jusqu’en 2028, estimé à 600 M$ sur la période
Intel (USA, informatique et électronique) : 2017-2024, estimé à 400 M$ sur la période
• Allianz (ALL, assurances) : 2021-2028, estimé à 50 M$ par an
• Airbnb (USA, location) : 2019-2028, estimé à 500 M$ sur la période

Licence « Olympic Heritage » :
Lacoste (FRA, prêt-à-porter) : 2018-2020



International Olympic Committee
Château de Vidy
Case postale 356
1001 Lausanne - SUISSE
Téléphone : +41 21 621 61 11
vCard meCard .vcf VCARD

Fin
loader mask
1