Le jeudi 7 février 2019   INSEEC U. Sport - Campus Eiffel
Partager les innovations, débattre des enjeux, actualiser son réseau
Début

Think Football 2019 : « La France, première en termes de détection et de formation » (D. Quillot, LFP)

Paris - Publié le lundi 11 février 2019 à 17 h 02 - n° 139702 « Nous avons choisi comme slogan “La Ligue des Talents” car nous considérons que la France est le meilleur pays au monde en termes de détection des talents et de formation. De plus en plus de clubs dans toute l’Europe achètent des joueurs français. Nous travaillons sur un modèle économique pour conserver ces talents en France. Nous voulons insister sur le fait que la Ligue 1 est la Ligue où vous pouvez trouver les meilleurs talents dans le monde », déclare Didier Quillot, directeur général exécutif de la LFPLFPLigue de Football Professionnel, association qui gère les compétitions professionnelles françaises (Ligue 1, Domino's Ligue 2, Coupe de la Ligue), dans le cadre de Think Football 2019, organisée par News Tank à l’INSEEC U. Sport (Paris XVe), le 07/02/2019.

Didier Quillot est intervenu, en français et en anglais, lors du rendez-vous final de cette journée de conférences et de réflexion en compagnie des représentants de deux autres grandes ligues européennes :
• Christian Seifert, directeur général de la DFLDFLDeutsche Fußball Liga, Ligue de football professionnel allemande. et président du WLFWLFWorld Leagues Forum.
• Martina Olivas, directrice adjointe du développement international de LaLigaLaLigaLigue espagnole de football professionnel.

« Nous sommes le deuxième pays d’Europe de l’Ouest en terme de PIBPIBProduit Intérieur Brut, mais seulement le cinquième au classement UEFAUEFAUnion des Associations Européennes de Football. Pour moi, il y a trois principales raisons qui expliquent cette situation : la différence de revenus entre les ligues, la fiscalité et notre faible représentation dans les instances de l’UEFA, même si sur ce dernier point, cela est en train de changer, je tiens d’ailleurs à féliciter Nasser Al-Khelaïfi (président du Paris Saint-Germain) pour sa nomination au comité exécutif de l’UEFA en tant que représentant de l’ECAECA(European Club Association) Association des clubs européens », souligne Didier Quillot.
D. Quillot à Think Football 2019 - © LFP
D. Quillot à Think Football 2019 - © LFP

« Jouer des matches de Ligues des champions le week-end est un très, très, très grand risque pour l'économie du football » (D. Quillot, LFPLFPLigue de Football Professionnel, association qui gère les compétitions professionnelles françaises (Ligue 1, Domino's Ligue 2, Coupe de la Ligue))

Didier Quillot à Think Football 2019 - © D.R.

  • « Je suis déçu que Javier TebasJavier Tebas (président de LaLigaLaLigaLigue espagnole de football professionnel) ne soit pas venu, c’est dommage, on aurait pu parler de l’endettement des clubs espagnols.
  • De toute évidence, une nouvelle somme d’argent sera investie (avec le nouveau contrat des droits TV domestiques de la Ligue 1 ConforamaLigue 1 Conforama1ère division française de football professionnel (20 clubs). Conforama (distribution d'ameublement et électroménager), partenaire naming 2017-2020 (7 M€ par saison). sur la période 2020-2024). Elle aidera les clubs à investir dans des infrastructures, à améliorer l’expérience des supporters dans les stades, à investir dans le recrutement de stars et à conserver de jeunes talents en France. J’espère que grâce à l’argent que nous recevrons, nous pourrons nous concentrer sur le maintien de ces joueurs en France, au lieu d’avoir Paul Pogba à Manchester United (Premier LeaguePremier LeagueLigue professionnelle qui gère la Premier League, la 1ère division professionnelle anglaise (20 clubs).) ou Ousmane Dembélé au FC Barcelone (LaLiga SantanderLaLiga Santander1ère division espagnole (20 clubs) ; contrat de naming de la banque Santander pour 2016-2019). Cela aidera également nos clubs à développer une expertise marketing et digital. L’argent doit être investi dans la partie centrale de l’entreprise, les acteurs et les outils marketing.  »

« La Ligue des Talents », nouvelle signature de la Ligue 1 Conforama - © LFP « Les Chinois voient dans la France un moyen de développer des académies dans leur pays »

  • «  Le football français est attrayant. Au cours des dernières années, nous avons eu de plus en plus d’investisseurs venant de Chine ou d’Amérique, en plus des Qataris à Paris et des Russes à Monaco. Nous sommes allés plusieurs fois aux États-Unis et nous avons rencontré des fonds d’investissement, des banques, des propriétaires de franchises. Ils veulent tous venir en France. En plus de leur argent, ils apportent leur expertise. Ils sont très bons en marketing et sont des experts en gestion de franchises de sports. Pour les investisseurs chinois, c’est différent. Le football est maintenant une priorité nationale en Chine. Ils investissent dans les clubs français car ils voient dans la France un moyen de développer leurs académies dans leur pays grâce à notre savoir-faire.
  • Nous sommes le deuxième pays d’Europe de l’Ouest en termes de PIB, mais seulement le cinquième au classement UEFA. Pour moi, il y a trois principales raisons qui expliquent cette situation :
    • premièrement, la différence de revenus entre les ligues. Nous avons besoin d’accroître nos revenus, pas uniquement pour les droits TV domestiques, mais également en matière de sponsoring, de billetterie et de merchandising.
    • deuxièmement, nous n’avons pas la même fiscalité. Les charges sociales en France sont largement plus élevées en France qu’en Allemagne ou en Espagne.
    • troisièmement, nous sommes moins bien représentés dans les instances, notamment par rapport à nos collègues italiens. Heureusement, cela est en train de changer, Florence Hardouin (directrice générale déléguée de la FFFFFFFédération Française de Football) est réélue (le 07/02/2019) au comité exécutif de l'UEFAUEFAUnion des Associations Européennes de Football (elle y siège depuis le 03/05/2016), comité que Nasser Al-Khelaïfi (président du Paris Saint-Germain) vient de rejoindre (en tant que représentant de l'ECAECA(European Club Association) Association des clubs européens, nomination confirmée par le Congrès de l’UEFA, le 07/02/2019). Et pour ma part, j’appartiens à la commission des compétitions interclubs de l'UEFAUEFAUnion des Associations Européennes de Football (en tant que représentant d'European LeaguesEuropean LeaguesNouvelle appellation -depuis le 06/04/2018- de l'EPFL, l'Association européenne des Ligues professionnelles de football.).  »

« En cas de “Brexit dur” , personne ne sait ce qu’il va advenir de la circulation des joueurs entre le Royaume-Uni et l’Union Européenne »

  • «  Je vois trois principaux risques pour l'économie du football dans les cinq prochaines années.
    • le changement de mode consommation de la télévision. Le digital arrive et cela implique de nombreux changements. Le piratage est également une grande menace.
    • plusieurs grands clubs veulent jouer des matches des Ligue des champions le week-end et c’est un très, très, très grand risque (le seul match de Ligue des champions programmé le week-end est la finale, depuis 2010).
    • le montant consacré aux transferts s’accroît chaque année et il y a un risque qu’une bulle se créée.
    • Je vais en ajouter un quatrième : le Brexit (la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne). En cas de “Brexit dur” , personne ne sait ce qu’il va advenir de la circulation des joueurs et des flux financiers entre le Royaume-Uni et l’Union Européenne. »

      Didier Quillot, directeur général exécutif de la LFPLFPLigue de Football Professionnel, association qui gère les compétitions professionnelles françaises (Ligue 1, Domino's Ligue 2, Coupe de la Ligue), lors de Think Football 2019

Didier Quillot

Fiche n° 16531, créée le 11/03/16 à 11:20 - MàJ le 23/01/19 à 16:01

Didier Quillot

Date de naissance : 18/05/1959

Parcours Depuis Jusqu'à
UEFA
Membre de la commission des compétitions interclubs Février 2018 Aujourd'hui
Février 2018 Aujourd'hui
Ligue de Football Professionnel
Directeur Général Exécutif Avril 2016 Aujourd'hui
Avril 2016 Aujourd'hui
Coyote Systems
Président-directeur général Juillet 2012 Aujourd'hui
Juillet 2012 Aujourd'hui
21 Centrale Partners
Administrateur Juillet 2012 Aujourd'hui
Juillet 2012 Aujourd'hui
Ligue de Football Professionnel
Directeur général Mars 2016 à Avril 2016
Mars 2016 Avril 2016
Lagardère Active
Président du directoire 2006 à 2012
2006 2012
Orange
Directeur mobiles et directeur commercial France 2002 à 2006
2002 2006
Orange
Président-directeur général France 2001 à 2002
2001 2002
Itinéris
Directeur général 2000 à 2001
2000 2001
France Télécom Mobile Services
Directeur général 1994 à 2000
1994 2000

Fin
loader mask
1