Le jeudi 1 février 2018   Université Paris-Dauphine
Nouvelles technos, nouveaux services, nouveaux revenus
Début

Think Football 2018 : « L’eSport est en réalité une pratique spécifique du jeu vidéo » (N. Besombes)

Paris - Publié le jeudi 1 février 2018 à 18 h 40 - n° 111991 « Le grand public confond encore l’eSport avec les jeux vidéo de simulation sportive, mais ceux-ci ne représentent en fait qu’une infime partie des jeux eSportifs. L’eSport est en réalité une pratique spécifique du jeu vidéo. Les joueurs s’affrontent lors de compétitions, organisées dans des arènes physiques ou en ligne. Comme dans le sport traditionnel, il existe différentes disciplines eSportives, en fonction du thème du jeu support de la compétition : stratégie, combat, course automobile, football, etc. Et à l’instar du sport traditionnel, il existe une pratique professionnelle mais aussi amateure de l’eSport », explique Nicolas BesombesNicolas Besombes, vice-président de l’association France eSportsFrance Esports, lors de l’atelier « eSport : encadrement juridique, reconnaissance et modèle économique » de Think Football 2018, à l’Université Paris-Dauphine, le 01/02/2018.

Trois ateliers figurent au programme de la 2e édition de Think Football, journée de rencontres et de réflexion organisée par News Tank, dont le thème général est « nouvelles technologies, nouveaux services, nouveaux revenus. »

« L’eSport est un phénomène de société, appelé à durer pour trois raisons. Premièrement, parce que l’audience existe : il y a de plus en plus de fans d’eSport, partout dans le monde. Deuxièmement, parce que les éditeurs de jeux vidéo sont au centre de l'écosystème et parce que leur modèle économique change : ils ne vendent plus simplement des boîtes de jeu vidéo, mais aussi des contenus additionnels en ligne aux joueurs, et dans cette optique l’eSport constitue un formidable outil de fidélisation des clients. Et troisièmement, parce que les annonceurs veulent communiquer auprès de l’audience de l’eSport, les millennialsmillennials"Enfants du millénaire" ou "Génération Y" : désigne, selon les définitions, les personnes nées entre la fin des années 1970 et le milieu des années 1990, ou le début des années 2000. Ce groupe social est principalement caractérisé par sa maîtrise des technologies de l'information et son individualisme., un public jeune, ultra-connecté, qu’ils n’arrivent plus à toucher grâce à la publicité traditionnelle à la télévision, à la radio ou dans les magazines », ajoute Cédric PageCédric Page, directeur général pôle Jeu vidéo & eSports chez Webedia.

Outre Nicolas Besombes et Cédric Page, participaient également à cet atelier Olivier JaubertOlivier Jaubert, directeur commercial de la LFPLFPLigue de Football Professionnel, association qui gère les compétitions professionnelles françaises (Ligue 1, Domino's Ligue 2, Coupe de la Ligue), Jean-Baptiste GuillotJean-Baptiste Guillot, avocat associé, Cabinet Reinhart Marville TorreReinhart Marville Torre et Bertrand Perrin, responsable du Cluster e-sport chez ParisandCo. La session était animée par Julian JappertJulian Jappert, directeur du think tank Sport & Citoyenneté.
© Séb Lascoux
© Séb Lascoux

« L’eSport est un nouveau terrain d’expression pour les marques, avec un nouveau public » (Olivier Jaubert)  

  • Olivier Jaubert - © Seb Lascoux « À l’image d'Orange Orangeet de son partenariat avec la e-Ligue 1e-Ligue 1Compétition de eSport basée sur le jeu vidéo FIFA, organisée par la LFP en partenariat avec l'éditeur américain de jeux vidéo EA Sports, depuis le 18/10/2016., les annonceurs de l’eSport sont également présents dans le football traditionnel. Ce ne sont pas des territoires opposés. L’eSport est juste un nouveau terrain d’expression pour les marques, avec un nouveau public. C’est également ce qui a motivé la LFP à investir dans l’eSport.
  • Le public qui regarde le produit télévisuel vieillit. Si nous ne nous concentrons que sur le sport traditionnel, nous passons à côté d’un certain public, plus jeune mais aussi très masculin, notamment sur le jeu FIFA.
  • C’est un enjeu et une limite de l’eSport, car la LFPLFPLigue de Football Professionnel, association qui gère les compétitions professionnelles françaises (Ligue 1, Domino's Ligue 2, Coupe de la Ligue) oeuvre à attirer davantage de femmes et de familles dans les stades. Il va donc aussi falloir développer les eSportives, mais cela dépend aussi des éditeurs de jeux vidéo. Si le jeu “Just Dance” se lance dans l’eSport, je suis convaincu que le nombre de eSportives progressera rapidement. »

    Olivier Jaubert, directeur commercial de la LFP

Olivier Jaubert

Fiche n° 22618, créée le 02/05/17 à 22:13 - MàJ le 12/08/20 à 13:13

Olivier Jaubert

Date de naissance : 07/10/1962

Parcours Depuis Jusqu'à
Toulouse FC
Directeur général délégué Août 2020 Aujourd'hui
Août 2020 Aujourd'hui
c0ntact Gaming LLC
Directeur Général Juillet 2019 à Août 2020
Juillet 2019 Août 2020
Ligue de Football Professionnel
Directeur Ccial Mkg et Relations Investisseurs Avril 2017 à Juillet 2019
Avril 2017 Juillet 2019
Ugolf Americas
Founder and CEO Janvier 2016 à Mars 2017
Janvier 2016 Mars 2017
LATAM Merchandising at Nike (Sao Paulo, BRA)
General Manager Janvier 2012 à Décembre 2015
Janvier 2012 Décembre 2015
Juventus Merchandising at Nike
General Manager Octobre 2008 à Décembre 2011
Octobre 2008 Décembre 2011
Nike France
Sports Marketing Director Septembre 1997 à Septembre 2008
Septembre 1997 Septembre 2008
PSG Merchandising at Nike
General Manager Septembre 2003 à Août 2006
Septembre 2003 Août 2006
International Sport Expert
Division director Mars 1995 à Août 1997
Mars 1995 Août 1997


« L’eSport professionnel ne pourrait pas exister sans une pratique amateure » (Bertrand Perrin)

  • Bertrand Perrin - © Seb Lascoux « Une collectivité ne peut plus, aujourd’hui, nier l’existence de l’eSport. L’eSport est devenu un fait de société, à l’image du sport traditionnel. L’enjeu est que l’eSport professionnel ne pourrait pas exister sans une pratique amateure.
  • C’est exactement pareil pour la LFPLFPLigue de Football Professionnel, association qui gère les compétitions professionnelles françaises (Ligue 1, Domino's Ligue 2, Coupe de la Ligue), qui n’existerait pas sans le football amateur. En matière de eSport, la pratique amateure n’est pas encore très structurée. De petits clubs existent mais ils ne sont pas encore localisés.
  • L’intérêt d’une collectivité, c’est d’offrir à ses administrés la possibilité de pratiquer l’eSport, voire de travailler un jour dans ce secteur économique. L’eSport est une activité économique que nous devons assister dans son développement.
  • En tant que pratique amateure, l’eSport permet aussi de travailler sur des thématiques de mixité, de féminisation, de handigaming, beaucoup d’enjeux sociétaux que la pratique du eSport permet d’aborder, tout comme le sport traditionnel. »

    Bertrand Perrin, responsable du Cluster e-sport chez ParisandCo 

Bertrand Perrin

Fiche n° 27117, créée le 20/11/17 à 11:29 - MàJ le 03/09/20 à 14:47

Bertrand Perrin



Parcours Depuis Jusqu'à
Paris&Co
Head of Level 256 2020 Aujourd'hui
2020 Aujourd'hui

« Le sport électronique n’est pas explicitement reconnu comme un sport à part entière dans législation française à l’heure actuelle » (Jean-Baptiste Guillot)

  • Jean-Baptiste Guillot - © Seb Lascoux « Le sport électronique n’est pas explicitement reconnu comme un sport à part entière dans législation française à l’heure actuelle. Deux tendances s’affrontent.
  • Certains veulent que l’eSport soit soumis au Code du sport, afin de réguler et de structurer ce marché, notamment en matière d’organisation des compétitions, de lutte contre le dopage ou contre les paris illégaux.
  • D’autres, au contraire, ne sont pas favorables à la régulation. Ils veulent garder leur indépendance, surtout chez les organisateurs de compétitions et les éditeurs, arguant notamment du fait que chaque jeu vidéo est différent d’un autre. »

    Jean-Baptiste Guillot, avocat associé, Cabinet Reinhart Marville Torre

Jean-Baptiste Guillot

Fiche n° 2979, créée le 07/03/14 à 17:51 - MàJ le 03/10/17 à 16:50

Jean-Baptiste Guillot

Date de naissance : 20/12/1964

Parcours Depuis Jusqu'à
Reinhart Marville Torre
Avocat Associé
- -

Cédric Page
Fiche n° 20083, créée le 16/11/16 à 10:16 - MàJ le 16/11/16 à 10:17

Cédric Page



Parcours Depuis Jusqu'à
Only Sports & Passions - Webedia
Directeur Général Gaming 2016 Aujourd'hui
2016 Aujourd'hui

Nicolas Besombes
Fiche n° 28173, créée le 18/01/18 à 13:15 - MàJ le 18/01/18 à 15:14

Nicolas Besombes



Parcours Depuis Jusqu'à
ISEFAC Bachelor
Enseignant Octobre 2017 Aujourd'hui
Octobre 2017 Aujourd'hui
Institut national du sport, de l'expertise et de la performance
Chercheur post-doctoral Mars 2017 Aujourd'hui
Mars 2017 Aujourd'hui
Université Paris 5 - Descartes
Doctorat Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives (STAPS) Octobre 2012 à Novembre 2016
Octobre 2012 Novembre 2016

Université Paris Descartes : Ph.D. Sports Sciences (2012 - 2016)
Université Paris Descartes : Master’s degree Sports Sciences (2008 - 2011)
Université Paris Descartes : Bachelor’s degree Sports Sciences
(2002 - 2007)


Fin
loader mask
1